Augmentation des taxes douanières : sus aux trafics transfrontaliers !

Au 1er janvier 2019, les seuils de franchise pour les achats effectués hors de Russie ont été abaissés. Une petite révolution pour les habitants des zones frontalières… et pour les amateurs de shopping à l’étranger.

Jusqu’au 31 décembre 2018, seuls les achats d’une valeur supérieure à 1 500 euros et d’un poids dépassant 50 kilogrammes devaient faire l’objet d’une déclaration à l’arrivée en Russie. Au début de l’année 2019, les seuils de franchise ont été abaissés à 500 euros et 25 kilogrammes. En cas de dépassement, une taxe devra être acquittée : 30 % du surplus en valeur, au moins 4 euros par kilogramme supplémentaire, selon le type d’achat. En cas d’infraction, les marchandises pourront être saisies par les douaniers, et leur acquéreur fera l’objet d’une procédure pénale.

Trafics transfrontaliers

La nouvelle réglementation, initiée par la Russie, s’applique à l’ensemble de l’Union économique eurasiatique (UEEA), qui comprend aussi l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan et le Kirghizistan. Elle concerne, pour l’heure, uniquement l’importation de biens par voie terrestre et le commerce en ligne (avec un seuil de franchise à 500 euros par mois ou 31 kilogrammes). Les voyageurs aériens doivent remplir une déclaration uniquement pour les marchandises d’une valeur supérieure à 10 000 euros.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Partage des données privées : Le FSB donne rendez-vous à Tinder

Ce début du mois de juin est chaud pour l’internet russe. Le 3, l’application de rencontres Tinder a été sommée de mettre à disposition des services de sécurité (FSB) les données personnelles de ses utilisateurs.

 

10 juin 2019

L’oligarchie en héritage

La revue Forbes Russia vient de publier son classement annuel des héritiers les plus riches de Russie. Patrimoine moyen de chacun des quarante-huit enfants issus des vingt familles les plus fortunées du pays : 2,3 milliards de dollars. Le classement 2019 est dominé par Ioussouf Alekperov, fils du président du géant pétrolier Lukoil.

 

10 juin 2019

L’or, un refuge russe

La Russie accroît activement ses réserves d’or. Au premier trimestre 2019, elle était le premier acheteur mondial du métal précieux, selon le World Gold Council. L’expert financier indépendant Anton Chabanov explique les raisons de cette tendance.

 

4 juin 2019