« Aboule l’oseille et tire-toi ! » : bientôt une taxe de sortie du territoire ?

Le parlement russe étudie actuellement une proposition de loi instaurant une « taxe de sortie » du territoire. L’idée vient de l’association Avanti, un cercle d’hommes d’affaires dits « patriotes » : ils affirment que la mesure vise à soutenir le tourisme en Russie.

La taxe, d’un montant de 500 roubles (7 euros environ) par personne, s’appliquerait à tous les particuliers, russes ou étrangers, quittant le pays. Elle ne concernerait toutefois pas les personnes séjournant en Russie moins de vingt-quatre heures, à l’occasion d’un simple transfert, par exemple.

Du patriotisme dans les affaires

Avanti – de son nom complet « Association Avanti des entrepreneurs pour le développement d’un business patriotique » – a été fondée en 2014 par Oumar Djabraïlov. Cet homme d’affaires d’origine tchétchène s’était fait connaître en Russie en se présentant à l’élection présidentielle de 2000 contre Vladimir Poutine. Il avait recueilli 0,08 % des suffrages exprimés. De 2004 à 2009, M. Djabraïlov a représenté la république de Tchétchénie au Conseil de la Fédération – la chambre haute du parlement russe. Il n’a ensuite plus fait parler de lui jusqu’à une brève apparition à la Une des médias, en août 2017,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Magnit : la grande distribution en quête de renouveau

Des produits de grande consommation vendus à petits prix dans des magasins rudimentaires : la formule qui a fait le succès des supermarchés Magnit s’essouffle depuis quelques années. Après avoir changé de propriétaire, l’enseigne veut désormais se renouveler.

 

28 novembre 2019

Smartphones : les applications russes s’imposent

Le parlement russe a adopté un projet de loi interdisant la vente de certains appareils électroniques (smartphones, ordinateurs, télévisions dotées de la fonction Smart TV) sans logiciels russes préinstallés.

 

25 novembre 2019

Un film doux-amer sur les années 1950 en URSS

Sorti en Russie le 31 octobre dernier, Le Français, du réalisateur Andreï Smirnov, raconte l’histoire de Pierre Durand, étudiant communiste parisien parti étudier un an à Moscou en 1957.

 

22 novembre 2019