La majorité des Russes s’appauvrit

Les difficultés économiques de la Russie, la chute du rouble et les sanctions ont fatalement eu un effet sur le porte-monnaie des Russes. D’après les statistiques officielles, leurs revenus n’en finissent pas de baisser. Une chute inexorable qui ne concerne pourtant pas tout le monde.C’est maintenant officiel : les Russes s’appauvrissent. La principale agence statistique du pays, Rosstat, vient de le reconnaître.D’après sa dernière étude, le revenu réel de la population diminue depuis deux mois de façon constante. En septembre dernier, le pouvoir d’achat des Russes avait baissé de 1,5 % par rapport à septembre 2017. C’est la chute la plus forte constatée depuis celle - brutale - de juillet 2017 (-4 %).

La faute à l’inflation ?

La baisse du revenu réel a des conséquences sur les autres indicateurs économiques : le chiffre d’affaires du commerce de détail a aussi reculé, de 2,2 %. Et l’indice de confiance des consommateurs bat,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Affaire Baring Vostok :
« Le problème, c’est le manque d’indépendance de la justice »

Le 9 juillet dernier, le tribunal Basmanny de Moscou a prolongé de trois mois la détention provisoire du Français Philippe Delpal, arrêté en février pour escroquerie dans l’affaire Baring Vostok. La décision inquiète le défenseur des droits des entrepreneurs Alexandre Khouroudji.

 

7 août 2019

Ménages russes :
Un endettement bienvenu

L’endettement des Russes va croissant depuis deux ans. En 2018, quelque 15 millions de personnes, soit un emprunteur sur trois, avaient au moins trois crédits en cours de remboursement, soit 12 % de plus que l’année précédente. Le ministre de l’Économie, Maxime Orechkine, tire la sonnette d’alarme.

 

1 août 2019

Protectionnisme :
Les amateurs de vin passent à la caisse

Le 17 juillet, la Douma d’État (la chambre basse du parlement russe) a adopté en première lecture une proposition de loi augmentant la taxation du vin à partir de janvier 2020. La taxe passera de 18 à 31 roubles (de 0,25 à 0,44 euro) par litre de vin tranquille, et de 36 à 40 roubles (de 0,51 à 0,57 euro) par litre de vin pétillant.

 

30 juillet 2019