Pétrole : Kadyrov remporte son bras de fer avec Setchine

Le géant pétrolier Rosneft essuie son premier revers sur le marché russe : il vient de confier, à la demande de Vladimir Poutine, les rênes de l'une de ses deux entreprises tchétchènes aux autorités de la république caucasienne. Le président russe a signé un décret entérinant cette décision.Dans son décret daté du 18 septembre, Vladimir Poutine donne deux mois au gouvernement fédéral pour transférer aux autorités tchétchènes l’entreprise ChechenNefteKhimProm (CNKP), que gérait jusqu’à présent Rosneft. Le président russe met ainsi fin aux longues négociations entre le géant pétrolier et la république caucasienne.Ces dernières années, le chef de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, avait demandé, à plusieurs reprises, ce transfert à Vladimir Poutine, regrettant que le « potentiel considérable » de l’entreprise ne soit pas exploité à sa pleine mesure. CNKP possède plus de 1 000 puits de forage de pétrole et de gaz, deux raffineries, quatre centres de stockage et plus de 500 km de pipelines.
« Igor Setchine souhaitait imposer son propre mécanisme de transfert des actifs pétroliers au pouvoir tchétchène. »
En dépit de l'accord du Kremlin (obtenu en 2015), la prise de contrôle par la Tchétchénie d'une partie de son industrie pétrolière n'avait pas, jusqu'à aujourd'hui, pu se réaliser. En avril 2017,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Courses à crédit

La chaîne de supermarchés Perekriostok va se lancer dans le crédit à la consommation. Une décision prise pour contrer la baisse du pouvoir d’achat des Russes. Or, selon une étude récente de la Banque mondiale, les deux tiers des emprunteurs en Russie seraient insolvables…

 

18 juin 2019

Partage des données privées : Le FSB donne rendez-vous à Tinder

Ce début du mois de juin est chaud pour l’internet russe. Le 3, l’application de rencontres Tinder a été sommée de mettre à disposition des services de sécurité (FSB) les données personnelles de ses utilisateurs.

 

10 juin 2019

L’oligarchie en héritage

La revue Forbes Russia vient de publier son classement annuel des héritiers les plus riches de Russie. Patrimoine moyen de chacun des quarante-huit enfants issus des vingt familles les plus fortunées du pays : 2,3 milliards de dollars. Le classement 2019 est dominé par Ioussouf Alekperov, fils du président du géant pétrolier Lukoil.

 

10 juin 2019