S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

Pétrole : Kadyrov remporte son bras de fer avec Setchine

Un pétromonarque nommé Kadyrov

Le géant pétrolier Rosneft essuie son premier revers sur le marché russe : il vient de confier, à la demande de Vladimir Poutine, les rênes de l'une de ses deux entreprises tchétchènes aux autorités de la république caucasienne. Le président russe a signé un décret entérinant cette décision.Dans son décret daté du 18 septembre, Vladimir Poutine donne deux mois au gouvernement fédéral pour transférer aux autorités tchétchènes l’entreprise ChechenNefteKhimProm (CNKP), que gérait jusqu’à présent Rosneft. Le président russe met ainsi fin aux longues négociations entre le géant pétrolier et la république caucasienne.Ces dernières années, le chef de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, avait demandé, à plusieurs reprises, ce transfert à Vladimir Poutine, regrettant que le « potentiel considérable » de l’entreprise ne soit pas exploité à sa pleine mesure. CNKP possède plus de 1 000 puits de forage de pétrole et de gaz, deux raffineries, quatre centres de stockage et plus de 500 km de pipelines.
« Igor Setchine souhaitait imposer son propre mécanisme de transfert des actifs pétroliers au pouvoir tchétchène. »
En dépit de l'accord du Kremlin (obtenu en 2015), la prise de contrôle par la Tchétchénie d'une partie de son industrie pétrolière n'avait pas, jusqu'à aujourd'hui, pu se réaliser. En avril 2017,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Anastasia Sedukhina

Timati : le rappeur du Kremlin

Entre l'organisation de fêtes luxueuses pour la jeunesse dorée moscovite et un soutien récurrent à Vladimir Poutine, le rappeur Timati a rapidement abandonné l’image de rebelle de ses débuts pour fonder un puissant empire commercial et afficher ses affinités avec le pouvoir en place.

11 décembre 2019

Magnit : la grande distribution en quête de renouveau

Des produits de grande consommation vendus à petits prix dans des magasins rudimentaires : la formule qui a fait le succès des supermarchés Magnit s’essouffle depuis quelques années. Après avoir changé de propriétaire, l’enseigne veut désormais se renouveler.

 

28 novembre 2019