Oleg Deripaska. Crédits : Wikimedia

Oleg Deripaska : fin de partie pour le « roi de l’aluminium » ?

Le milliardaire Oleg Deripaska, dont l’entreprise Rusal est le premier producteur d’aluminium au monde, est le grand perdant des dernières sanctions américaines contre la Russie. En incluant l’oligarque dans sa liste noire, le département du Trésor des États-Unis a, semble-t-il, asséné un coup fatal à son empire. Coupée du précieux marché américain (qui représente 20 % des ventes de Rusal), l’entreprise a vu ses actions dégringoler, et l’homme d’affaires a perdu 1,4 milliard de dollars en une journée, le 9 avril. L’ « âge d’or » du « roi de l’aluminium » est révolu, estiment de nombreux analystes. Mais est-ce vraiment le cas ?« Ma présence sur la liste noire des États-Unis est non fondée et absurde. Dimanche, j’ai bien l’intention de fêter Pâques. J’analyserai la situation avec nos avocats en début de semaine prochaine », a annoncé M. Deripaska vendredi 6 avril, immédiatement après avoir appris qu’il faisait partie des 24 Russes contre lesquels les États-Unis ont introduit des sanctions.Le Trésor américain justifie sa décision de punir l’oligarque au regard des liens étroits qu'il entretient avec les dirigeants russes. Il évoque l’enquête dont fait actuellement l’objet le milliardaire, soupçonné de liens avec des groupes criminels russes, de blanchiment d’argent, de racket, de menaces de mort contre des concurrents et d’écoute illégale. Le communiqué du Trésor fait également référence à : « des allégations selon lesquelles M. Deripaska aurait soudoyé un fonctionnaire du gouvernement (américain, ndlr) et ordonné le meurtre d’un homme d’affaires. »

Le marché américain est désormais fermé au « roi de l’aluminium »

Outre Oleg Deripaska lui-même, ses sociétés sont également soumises à des restrictions,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

L’amnistie de toutes les peurs

Il y a cinq ans, Vladimir Poutine promettait une amnistie pour les exilés fiscaux rapatriant leurs capitaux en Russie. Le FSB (Services fédéraux de sécurité) a pourtant utilisé la déclaration d’impôt d’un de ces «repentis» dans une affaire pénale.

 

10 octobre 2019

Semaine de quatre jours : 
Les 35 heures à la russe

Ce lundi 30 septembre, le ministère russe du Travail rend son avis sur la réduction de la semaine de travail à quatre jours. Le projet est défendu par le Premier ministre, Dmitri Medvedev, qui avait évoqué l’idée pour la première fois en juin 2019, à la Conférence internationale du travail, à Genève.

 

30 septembre 2019

Vkusvill : Le grand frais venu du froid

En moins de dix ans, les supérettes Vkusvill, spécialisées dans les produits naturels et locaux, se sont imposées dans le secteur russe de la grande distribution. La marque vise désormais le marché mondial.

 

19 septembre 2019