Lukoil : un joyau pétrolier trop prospère pour l’État

Le 9 avril a été un véritable « lundi noir » pour Vaguit Alekperov, président de la compagnie pétrolière privée russe Lukoil. L’annonce de nouvelles sanctions américaines a entraîné un effondrement du marché boursier russe et a fait perdre au magnat du pétrole 1,37 milliard de dollars en une journée. Une semaine plus tôt, tout souriait pourtant à Lukoil : début avril, l’entreprise est devenue le leader du secteur pétro-gazier en termes de capitalisation boursière, allant jusqu’à devancer des géants tels que Rosneft et Gazprom. Comment est apparue Lukoil, comment est-elle devenue un des leaders du marché des matières premières et est-elle menacée du même sort que Ioukos et Bachneft, deux sociétés englouties par l’État ?L’histoire de la fondation de Lukoil est typique de l’industrie pétrolière russe. La société est créée à la fin de l’année 1991, au moment de l’effondrement de l’URSS, suite à la fusion et à la privatisation de plusieurs entreprises publiques d’extraction pétrolière et de raffinage. Ses fondateurs sont Vaguit Alekperov, alors vice-ministre de l’Industrie pétrolière et gazière d’Union soviétique, et trois de ses amis.En trois décennies, Lukoil va devenir la plus importante entreprise privée russe. L'une des plus prestigieuses aussi. Outre l’extraction de pétrole, elle fait de la prospection sur plusieurs continents et ses stations-service sont présentes dans le monde entier, des États-Unis à l’Iran. Les actions de Lukoil sont aujourd’hui négociées non seulement en Russie mais également aux Bourses de Londres et de Francfort. Depuis le début des années 2000, Vaguit Alekperov, son actionnaire principal (qui détient près de 23 % des parts de l’entreprise), figure régulièrement parmi les dix personnalités les plus riches de Russie : en 2017, à la tête d’une fortune estimée à 14,5 milliards de dollars, il a pris la sixième place du classement des milliardaires russes établi par la revue Forbes.

Le pétrole dans le sang

Vaguit Alekperov doit sa fortune au seul pétrole, auquel sa vie a toujours été étroitement liée. Le PDG de Lukoil naît en 1950 à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan. Un siècle avant sa naissance, en 1846,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Courses à crédit

La chaîne de supermarchés Perekriostok va se lancer dans le crédit à la consommation. Une décision prise pour contrer la baisse du pouvoir d’achat des Russes. Or, selon une étude récente de la Banque mondiale, les deux tiers des emprunteurs en Russie seraient insolvables…

 

18 juin 2019

Partage des données privées : Le FSB donne rendez-vous à Tinder

Ce début du mois de juin est chaud pour l’internet russe. Le 3, l’application de rencontres Tinder a été sommée de mettre à disposition des services de sécurité (FSB) les données personnelles de ses utilisateurs.

 

10 juin 2019

L’oligarchie en héritage

La revue Forbes Russia vient de publier son classement annuel des héritiers les plus riches de Russie. Patrimoine moyen de chacun des quarante-huit enfants issus des vingt familles les plus fortunées du pays : 2,3 milliards de dollars. Le classement 2019 est dominé par Ioussouf Alekperov, fils du président du géant pétrolier Lukoil.

 

10 juin 2019