Russie/Ukraine : mêmes séries TV, même téléréalité…

En 2017, le studio ukrainien Film.ua a été le deuxième plus gros producteur de séries pour la télévision russe. Ce constat, qui peut sembler paradoxal dans le contexte actuel de tensions entre Moscou et Kiev, ne surprend pas les professionnels du secteur : l’Ukraine fait partie des plus gros fournisseurs de programmes de divertissement pour la télévision russe.Kolia lance une pièce en l’air : « Pile », annonce-t-il, visiblement déçu. « Hourra ! », s’exclame Macha. La jeune femme hérite en effet du billet gagnant : un voyage de deux jours dans les lointaines Philippines avec, à sa disposition, une carte de crédit inépuisable. En d’autres termes : hébergement dans les meilleurs hôtels, repas gastronomiques et shopping de luxe. Le garçon, lui, devra survivre durant ces deux jours aux Philippines avec seulement 100 dollars en poche…Kolia et Macha sont les deux animateurs de l’émission Pile et Face, une émission diffusée pour la première fois sur la chaîne de télévision russe Piatnitsa! (« C’est vendredi ! ») en 2013. Depuis, l’émission ne cesse de gagner en audience : en 2016, elle a rapporté à la chaîne un bénéfice publicitaire de 10,5 milliards de roubles (près de 150 millions d’euros), selon l’agence internationale d’audit média ESI.
Pile et face à Paris

La téléréalité ukrainienne en Russie

Avant d’arriver en Russie, Pile et Face, produite par le studio ukrainien Teen Spirit, a été diffusée plus de mille fois par la chaîne ukrainienne Inter depuis 2011.Le contrat conclu par Inter avec Piatnitsa!, prévoit un partage égal des coûts de tournage. La chaîne ukrainienne, qui demeure toutefois propriétaire des droits, conserve la possibilité de produire des saisons exceptionnelles en exclusivité pour la Russie. Teen Spirit fournit à Piatnitsa! du contenu, mais aussi des stars : certains participants (ukrainiens) sont devenus par la suite de véritables célébrités people sur la chaîne russe.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Magnit : la grande distribution en quête de renouveau

Des produits de grande consommation vendus à petits prix dans des magasins rudimentaires : la formule qui a fait le succès des supermarchés Magnit s’essouffle depuis quelques années. Après avoir changé de propriétaire, l’enseigne veut désormais se renouveler.

 

28 novembre 2019

Smartphones : les applications russes s’imposent

Le parlement russe a adopté un projet de loi interdisant la vente de certains appareils électroniques (smartphones, ordinateurs, télévisions dotées de la fonction Smart TV) sans logiciels russes préinstallés.

 

25 novembre 2019

Un film doux-amer sur les années 1950 en URSS

Sorti en Russie le 31 octobre dernier, Le Français, du réalisateur Andreï Smirnov, raconte l’histoire de Pierre Durand, étudiant communiste parisien parti étudier un an à Moscou en 1957.

 

22 novembre 2019