Les programmes économiques des candidats à la présidentielle 2018

Il y a seulement sept programmes pour huit candidats : le président en exercice, Vladimir Poutine, ne dévoilera le sien qu’après l’élection. Quant à ses concurrents, leurs propositions économiques varient entre réformes sociales radicales au parfum collectivistes et recettes libérales classiques. Recettes dont pourrait fort bien s'inspirer l'éternel locataire du Kremlin.

Les « 20 avancées » de Groudinine

Le principal candidat de gauche, le représentant du KPRF (Parti communiste de la Fédération de Russie) Pavel Groudinine, arrive loin derrière Vladimir Poutine mais en deuxième position dans les intentions de vote. Son programme, baptisé « 20 avancées », appelle à réaliser « un virage à 180° depuis le capitalisme oligarchique vers l’État social ».Pour ce faire, il propose de nationaliser les secteurs de l’industrie d’importance stratégique, l’énergétique, les chemins de fer et les grandes banques, ainsi que d’établir un monopole d’État sur la production et la vente de spiritueux.Le programme de Pavel Groudinine plaide aussi pour une sortie de la Russie de l’OMC et une augmentation de la part de l’industrie manufacturière de 20 % à 80 %.Se fixant pour « tâche historique » la renaissance de la province russe, le candidat communiste promet de soutenir les villes moyennes et les villages. Il souhaite également contrôler les prix des produits et marchandises de première nécessité et les tarifs des taxes communales.

Plus radical que radical

Les candidats du parti nationaliste conservateur Union du peuple russe, Sergueï Babourine, et des Communistes de Russie, Maxime Souraïkine, ont aussi des programmes de gauche, comportant une très forte dose de populisme.
S’il est élu, Souraïkine promet de mettre en œuvre le programme « Dix attaques staliniennes contre le capitalisme et l’impérialisme américain »
Sergueï Babourine plaide pour une remise en question des résultats des privatisations des années 1990,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Coupe du monde 2018 :
Un an après…

Ce lundi 15 juillet marquera le premier anniversaire de la Coupe du monde de football 2018, remportée par la France en Russie. L’occasion de revenir sur l’héritage laissé, de Kaliningrad à Ekaterinbourg, par le plus grand événement sportif jamais organisé par le pays.

 

12 juillet 2019

Le FSB à la conquête de l’économie

Les Services de sécurité intérieure (FSB) ne s’intéressent plus uniquement aux petits entrepreneurs. En juin dernier, à Moscou, des enquêtes ont été ouvertes contre deux poids lourds du monde des affaires : David Iakobachvili, fondateur du producteur laitier Wimm Bill Dann et coprésident de l'Union russe des industriels et des entrepreneurs (le Medef russe), puis Sergueï Petrov, propriétaire du principal importateur automobile du pays, Rolf.

 

9 juillet 2019

Le renouveau du secteur agricole

La revue économique Forbes Russia a publié son classement annuel des plus gros propriétaires fonciers du pays. Évolution notable de ces dernières années, les terres les plus chères et les plus rentables se trouvent désormais dans des régions agricoles.

 

2 juillet 2019