Le 8 mars est la fête préférée de nombreuses Russes. Crédits : AMF

Journée internationale des femmes, journée nationale des fleurs

La journée internationale des femmes est, depuis toujours, une fête pour l’industrie des fleurs en Russie. Tandis que les femmes reçoivent cadeaux et compliments, les fleuristes gagnent l’équivalent de plusieurs mois de recettes en une seule journée...

« Le cadeau idéal »

« C’est vrai ? Vous avez congé le 8 mars ? On pourrait faire tout un reportage à ce sujet ! », les Françaises que je côtoyais à l’École de journalisme de Strasbourg s’étonnaient que la journée de la femme soit célébrée au niveau fédéral en Russie. Et encore davantage que, ce jour-là, les femmes y reçoivent des signes d’attention ainsi que des cadeaux et des fleurs.Le 8 mars est la fête préférée de nombreuses Russes, et ce depuis l’enfance : ce jour-là, comme lors de leur anniversaire, elles attendent des cadeaux offerts par leur famille et leurs amis.À la différence de la majorité des pays occidentaux, en Russie, le 8 mars ne symbolise pas l’émancipation des femmes. Il s’agit de la fête des femmes et de la féminité, dont la fleur est depuis longtemps le principal symbole : elles en reçoivent de leur bien-aimé, de leurs collègues, de leurs camarades de classe, de leurs enfants et petits-enfants...Les 7 et 8 mars, on peut acheter du mimosa et des tulipes n’importe où : dans les passages souterrains,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Affaire Baring Vostok :
« Le problème, c’est le manque d’indépendance de la justice »

Le 9 juillet dernier, le tribunal Basmanny de Moscou a prolongé de trois mois la détention provisoire du Français Philippe Delpal, arrêté en février pour escroquerie dans l’affaire Baring Vostok. La décision inquiète le défenseur des droits des entrepreneurs Alexandre Khouroudji.

 

7 août 2019

Ménages russes :
Un endettement bienvenu

L’endettement des Russes va croissant depuis deux ans. En 2018, quelque 15 millions de personnes, soit un emprunteur sur trois, avaient au moins trois crédits en cours de remboursement, soit 12 % de plus que l’année précédente. Le ministre de l’Économie, Maxime Orechkine, tire la sonnette d’alarme.

 

1 août 2019

Protectionnisme :
Les amateurs de vin passent à la caisse

Le 17 juillet, la Douma d’État (la chambre basse du parlement russe) a adopté en première lecture une proposition de loi augmentant la taxation du vin à partir de janvier 2020. La taxe passera de 18 à 31 roubles (de 0,25 à 0,44 euro) par litre de vin tranquille, et de 36 à 40 roubles (de 0,51 à 0,57 euro) par litre de vin pétillant.

 

30 juillet 2019