fbpx
Mikhaïl Fridman. Crédits : Riccardo Lugermad - Wikimedia

Mikhaïl Fridman, le milliardaire en vue

Investisseur de start-ups françaises et de supermarchés espagnols, détenteur d’actifs pétro-gaziers, propriétaire d’entreprises internationales de télécommunication... Qui est donc Mikhaïl Fridman, élu entrepreneur russe de l’année par Forbes pour la deuxième fois consécutive ?Acquisition d’actions dans l’enseigne de supermarchés espagnole Dia, rachat de la chaîne britannique de magasins d’alimentation saine Holland & Barrett, investissements dans la start-up française Molotov ‒ voici quelques-unes des transactions effectuées par des sociétés appartenant à Mikhaïl Fridman en 2017.Dans une interview à la revue Snob, le milliardaire confie vouloir créer à court terme une entreprise « d’ampleur mondiale ». L’homme d’affaires estime avoir accompli en Russie tout ce qui lui était possible. Difficile de le contredire, sachant qu’il est l’un des propriétaires d’Alfa Bank, la plus grande banque privée de Russie, et de X5 Retail Group, qui gère des enseignes de grande distribution et fait partie du trio de tête sur le marché russe. Mikhaïl Fridman possède également l’entreprise de télécommunication Veon, présente non seulement en Russie et en CEI mais aussi en Italie, au Vietnam, en Algérie, au Pakistan, au Zimbabwe et ailleurs.Originaire de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, Mikhaïl Fridman arrive à Moscou en 1981 après ses études secondaires. Il rêve d’intégrer le prestigieux Institut de physique et de technique de Moscou (MFTI) mais sa candidature est refusée en raison de ses origines juives : une politique antisémite officieuse est alors appliquée dans le système éducatif soviétique.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia SedukhinaTraduit par Maïlis Destrée

Dernières nouvelles de la Russie

Économie

Nikolaï Storonski,
le trader qui veut supprimer les banques

Dans quelques années, les banques, les commerces et les services de réservation (taxis, hôtels, etc.) auront presque tous été remplacés par des applications mobiles, si l’on en croit Nikolaï Storonski.

 

19 avril 2019
Société

Sexe à la russe

Depuis deux ans, le nombre de cours d’éducation sexuelle pour adultes augmente en Russie tandis que les sex shops affichent une croissance stable de leurs ventes. Le sexe et tout ce qui l’entoure échapperaient-ils aux dogmes rigides de l’Église orthodoxe, dont l’influence ne cesse de grandir ?

 

5 avril 2019
Économie

Djoubga-Sotchi :
Une route qui vaut de l’or

Il y a six mois, lorsque la presse révélait un projet d’autoroute entre Djoubga et Sotchi, le long du littoral de la mer Noire, le coût pharamineux du chantier (près de 22 milliards d’euros) avait laissé perplexes nombre d’observateurs.

 

1 avril 2019