Telstar 18 - le ballon officiel de la Coupe du Monde de la FIFA 2018

La Coupe du monde de football « la plus chère de l’histoire » sera-t-elle rentable ?

Des médias russes comme le quotidien économique RBC et la radio Kommersant FM estiment que les recettes générées par la Coupe du monde de football – qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie – ne couvriront jamais le coût de l'organisation de l’événement. Le Kremlin juge leur approche économique « primitive » et conteste leurs calculs.RBC évalue le coût total de la Coupe du monde à environ 13 milliards de dollars, soit 10 % de plus que le budget initialement prévu. Il s’agit, selon le quotidien économique, de la Coupe du monde la plus chère de l’histoire et elle ne donnera à l’économie russe qu’une impulsion positive de courte durée, estiment les experts qu'il a consultés.Pour Iouri Beloous, organisateur de l'exposition internationale Football Market, c'est l'appétit financier de la Fédération internationale de football (FIFA) qui en est la cause. Cette dernière encaisse la majorité des revenus générés par le tournoi, notamment ceux provenant de la vente des droits télévisés : « La FIFA a inventé et monétisé un système génial : tous les droits lui appartiennent et aucun produit où figure le logo de la compétition ne peut être vendu sans son accord.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Le Courrier de Russie

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018