Un homme d'affaires dans son bureau devant le Kremlin. Crédits : DR

Amnistie fiscale : la réponse russe aux sanctions américaines

Vladimir Poutine vient annoncer une nouvelle amnistie pour le retour des capitaux russes placés à l'étranger et propose d’exonérer d'impôt sur le revenu les entreprises rentrées en Russie.Réunissant, le lundi 25 décembre, devant les membres du gouvernement, Vladimir Poutine énonçait deux propositions clefs : prolonger l’amnistie pour le retour des capitaux dans le pays, afin de faire revenir en Russie les actifs placés dans des banques étrangères et des paradis fiscaux ; exonérer de l’impôt sur le revenu (qui s'élève à 13 %) les entreprises rentrées en Russie.Conscient que les nouvelles sanctions, préparées à Washington par le Congrès américain (elles devraient entrer en vigueur en février 2018),

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Affaire Baring Vostok :
« Le problème, c’est le manque d’indépendance de la justice »

Le 9 juillet dernier, le tribunal Basmanny de Moscou a prolongé de trois mois la détention provisoire du Français Philippe Delpal, arrêté en février pour escroquerie dans l’affaire Baring Vostok. La décision inquiète le défenseur des droits des entrepreneurs Alexandre Khouroudji.

 

7 août 2019

Ménages russes :
Un endettement bienvenu

L’endettement des Russes va croissant depuis deux ans. En 2018, quelque 15 millions de personnes, soit un emprunteur sur trois, avaient au moins trois crédits en cours de remboursement, soit 12 % de plus que l’année précédente. Le ministre de l’Économie, Maxime Orechkine, tire la sonnette d’alarme.

 

1 août 2019

Protectionnisme :
Les amateurs de vin passent à la caisse

Le 17 juillet, la Douma d’État (la chambre basse du parlement russe) a adopté en première lecture une proposition de loi augmentant la taxation du vin à partir de janvier 2020. La taxe passera de 18 à 31 roubles (de 0,25 à 0,44 euro) par litre de vin tranquille, et de 36 à 40 roubles (de 0,51 à 0,57 euro) par litre de vin pétillant.

 

30 juillet 2019