Le marché de Loujniki, au pied de la statue de Lénine, un symbole des années 1990. Crédits : pastvu.com

Cent ans après la Révolution, la Russie est aussi inégalitaire qu’à l’époque des tsars

Alors que la Russie célèbre le centenaire de sa révolution, tous les progrès sociaux du XXe siècle ont été réduits à néant, et les inégalités nationales ont retrouvé leur niveau de 1905, concluent les auteurs du rapport « Des Soviets aux oligarques : l’inégalité et la propriété en Russie, 1905-2016 », publié par le Bureau américain des études économiques en août dernier.« La croissance très rapide des inégalités de revenus après l'effondrement de l’URSS saute aux yeux, entame le rapport. Cette croissance s’est accompagnée d’une baisse importante des revenus de la moitié des citoyens les plus pauvres. La débâcle de l’URSS et de son idéologie a conduit à une grande tolérance des Russes pour les inégalités de revenus et la concentration de la propriété privée. »En Union soviétique,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018