|  
37K Abonnés
  |   |  
Une une du Moscow Times. Crédits : Flickr

The Moscow Times passe aux mains du PDG d’une entreprise de catering aérien

Vladimir Dzhao, directeur de l’entreprise de restauration et de vente à bord Aeromar, est devenu actionnaire majoritaire du journal anglophone édité à Moscou The Moscow Times. Après la fermeture de la version papier de l’hebdomadaire, en juillet 2017, l’édition prévoit, outre le site, de publier des numéros thématiques, notamment destinés au lectorat chinois.

La nouvelle de la participation majoritaire du PDG d’Aeromar au Moscow Times, rapportée à Kommersant par une source dans le milieu médiatique, est confirmée par les données du Fisc russe, disponibles sur le portail Kartoteka.ru : Vladimir Dzhao possède 51 % des actions de la société TMT, créée en juin dernier, qui édite The Moscow Times.

Le fondateur du journal, Derk Sauer, possède 19 % des parts ; et son associée et PDG de l’entreprise, Svetlana Korchounova, en possède 30 %. Interrogé par Kommersant, Derk Sauer a déclaré que Vladimir Dzhao était un ami de longue date, soulignant que le nouvel actionnaire « ne contrôl[ait] par l’édition, mais en était partenaire ». M Sauer étant citoyen néerlandais, la loi sur les médias récemment adoptée en Russie lui interdit de posséder plus de 20 % des parts d’un journal, a-t-il précisé.

Depuis 2015, The Moscow Times était édité par la société Moscowtimes, propriété de la famille de Demyan Kudryavtsev. Cet été, M. Kudryavtsev a annoncé qu’il rendait la direction du journal à Derk Sauer, et que les droits de l’édition appartenaient désormais à un fonds européen à but non lucratif. Cette structure néerlandaise, qui détient aujourd’hui themoscowtimes.com, la marque The Moscow Times et tous les droits sur les contenus, a été créé par Derk Sauer et Demyan Kudryavtsev, qui siègent à son conseil d’administration aux côtés de l’épouse de M. Sauer, Ellen Verbeek, a précisé M. Kudryavtsev à Kommersant.

La publication de The Moscow Times en Russie est assurée par la société TMT, détentrice d’une licence du fonds néerlandais, poursuit M. Kudryavtsev. TMT emploie déjà les anciens collaborateurs de la société Moscowtimes. Selon le patron de presse russe, The Moscow Times a fait moins de 100 millions de roubles de bénéfice l’année dernière. Après la fermeture de l’hebdomadaire papier en juillet, le journal a lancé une nouvelle version papier en langue chinoise. Peu de temps auparavant, Derk Sauer avait annoncé son intention, avec ses associés, de « se concentrer sur l’expansion numérique de The Moscow Times, à destination autant de la communauté anglophone en Russie que du lectorat étranger ».

L’homme d’affaires d’origine chinoise Vladimir Dzhao, qui dirige l’entreprise de catering aérien Aeromar, membre du groupe Aeroflot, est aussi copropriétaire du célèbre bar moscovite Kitaïski Liotchik Djao Da. Aeromar, qui appartient à parts égales à Aeroflot et Lufthansa, est spécialisée dans la restauration aérienne, avec plus de 30 transporteurs russes et étrangers partenaires, le nettoyage et l’équipement des cabines ainsi que le commerce à bord, avec les magasins Skyshop. En 2016, le groupe a réalisé un bénéfice net de 874 millions de roubles, pour un chiffre d’affaires de 15,9 milliards de roubles.

Contactés par Kommersant, les représentants d’Aeromar ont déclaré que M. Dzhao était en congé, et que The Moscow Times était distribué sur une série de vols internationaux. Derk Sauer a précisé qu’il s’agissait de la version chinoise de l’édition, soutenue par M. Dzhao, et que les journaux étaient distribués sur les vols entre Moscou et la Chine. Quatre numéros sont déjà sortis, distribués dans des hôtels, magasins et restaurants fréquentés par les touristes chinois, a précisé M. Kudryavtsev.

Après The Moscow Times, fondé en 1992, premier projet de Derk Sauer sur le marché russe, le patron de presse néerlandais a créé la version russe de Cosmopolitan, le quotidien Vedomosti et d’autres publications. Les associés prévoient aujourd’hui de publier des numéros spéciaux du Moscow Times : un numéro papier a récemment été consacré à l’anniversaire des 25 ans du journal, et pour l’année prochaine, des numéros thématiques sont prévus autour du championnat du monde de football en Russie, des restaurants de la capitale, etc.

Logotype du quotidien Kommersant

Kommersant est le principal quotidien national de Russie, tiré à plus de 92 000 exemplaires et distribué dans tout le pays. Créé en 1992, il se distingue par son souci d’objectivité dans le traitement de l’information et par ses analyses fines et impartiales des relations internationales.

KommersantTraduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

International

Le contrat de vente de S-400 entre la Russie et la Turquie remis en question

Le ministre turc des affaires étrangères a déclaré qu’Ankara pourrait renoncer à acheter des S-400 Triumph si Moscou refuse que ceux-ci soient produits en Turquie.

10 octobre 2017
International

La Tchétchénie va apporter une aide humanitaire aux réfugiés rohingya

La Tchétchénie distribuera bientôt une aide humanitaire aux Rohingya, minorité musulmane du Myanmar, ayant fui les persécutions.

5 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *