|  
37K Abonnés
  |   |  
L'enseigne française Auchan arrive en tête du classement Forbes des entreprises étrangères implantées en Russie. Crédits : Wikimedia

Auchan en tête du classement Forbes des plus grands groupes étrangers en Russie

Sept enseignes françaises sont entrées au classement établi par la revue Forbes des 50 plus grandes entreprises étrangères implantées en Russie, dont deux au top-10. Il s’agit des groupes Auchan, Leroy Merlin Russie, Danone Russie, Renault Russie, L’Oréal Russie, Sanofi et Schneider Electric.

Le géant de la grande distribution Groupe Auchan, qui rassemble les enseignes Auchan et Atak, en Russie depuis 2002, arrive en tête du classement, avec un bénéfice de 404 milliards de roubles en 2016 (et 414 milliards en 2015). Au top-10 encore, on retrouve Leroy Merlin, qui se positionne en huitième place du classement. La chaîne de vente de matériaux de bricolage, décoration et aménagement du jardin et de la maison, en Russie depuis 2004, a fait un bénéfice de 188 milliards de roubles en 2016 (et 152 milliards de roubles en 2015).

Le géant alimentaire Danone Russie, implanté depuis 1992, se classe dix-huitième (avec 114 milliards et 107 milliards de roubles de bénéfice, respectivement, en 2016 et 2015), deux places avant Renault Russie. Le fabricant automobile, arrivé dans le pays en 1998, a fait 95 milliards et 85 milliards de roubles de bénéfices, respectivement, en 2016 et 2015. À la 39è position, on retrouve le groupe de cosmétiques L’Oréal Russie, en Russie depuis 1990 (51 milliards et 44 milliards de roubles, respectivement, en 2016 et 2015). Enfin, le spécialiste en gestion de l’énergie et en automatisation Schneider Electric, implanté depuis 2013, arrive à la 49è place, avec 42 milliards de roubles de bénéfice en 2016, et le même chiffre en 2015.

Aux côtés des groupes français, au top-10, on retrouve, dans l’ordre : l’allemand Metro Group (2è après Auchan), les japonais Toyota Motor, puis Japan Tobacco International, le suisse Philip Morris International, le suédois Ikea, l’allemand Volkswagen Group, le britannique British American Tobacco (9è après Leroy-Merlin) et, en dixième position, l’américain PepsiCo.

Le classement Forbes des 50 plus grands groupes étrangers implantés en Russie prend en compte les entreprises possédées à 50 % au moins par des étrangers. Elles sont classées en fonction de leur bénéfice global pour l’année 2016, chiffre basé sur les données de tous leurs actifs russes.

Le classement exclut les banques, compagnies d’assurance, sociétés de leasing, d’investissement et autres sociétés financières, vu les trop grandes différences qui les séparent des entreprises industrielles et de commerce en termes de pratiques et de comptabilité. N’ont pas été prises en compte non plus les sociétés spécialisées en gestion des actifs.

Le calcul des bénéfices est basé sur les données officiellement fournies par les entreprises, leurs bilans comptables annuels avec bénéfices consolidés des actifs russes, les données du Service fédéral russe de statistique et des services fiscaux nationaux, disponibles sur le portail web Kontur.Focus. Dans les cas où l’information officielle n’était pas fournie, le classement a pris en compte une estimation basée sur les données disponibles concernant la situation financière annuelle des entreprises et de leurs filiales.

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Présidentielle, Occident… l’essentiel de Poutine à Valdaï en 2 minutes

Jeudi 19 octobre, Vladimir Poutine est intervenu lors la session plénière de clôture de la XIVe réunion annuelle du Club de Valdaï.

20 octobre 2017
Société

La plupart des Russes habitent rue Centrale et rêveraient de vivre rue des Abricots

Une majorité de Russes habitent rue Centrale, rue de la Jeunesse ou rue de l’École, affirme le moteur de recherche Yandex.

18 octobre 2017
Économie

Dmitri Medvedev promet de ne pas augmenter la charge fiscale

Le Premier ministre russe a annoncé la reprise économique et promis aux investisseurs que la charge fiscale ne serait pas alourdie.

17 octobre 2017
  1. Sauf que c’est 404 milliards de chiffre d’affaire, et non de bénéfice ! C’est un groupe non côté, jamais vous ne connaîtrez le bénéfice réel, qui doit tourner aux alentours de 20%. Et en 2017, Auchan aura investi près de 20 milliards de roubles en Russie.

Les commentaires sont fermés.