|  
42K Abonnés
  |   |  
port Nefteïougansk russie

La Russie exporte plus de tout

Les exportations non primaires et non énergétiques russes ont augmenté de 16,1 % de janvier à mai 2017, atteignant un volume de 45,5 milliards de dollars (soit une hausse de 14,2 % par rapport à la même période l’an dernier), a indiqué le Centre russe des exportations (RETS), cité par Kommersant, le 12 juillet.

Port de Nefteïougansk en Russie. Crédits : Wikimedia
Port de Nefteïougansk en Russie. Crédits : Wikimedia

Les exportations non primaires à la plus forte croissance sont, comme l’an dernier, celles des produits métallurgiques, avec une hausse de 36 % en cinq mois. Elles représentent aujourd’hui 30 % de l’ensemble des exportations non primaires, et 10,2 % de l’ensemble des exportations russes.

Les produits alimentaires arrivent en deuxième position, avec une hausse de 19,6 % (et une part de 14,6 % de l’ensemble des exportations non primaires), et l’industrie chimique en troisième (9,8 % de hausse et 20,1 % de l’ensemble). Les exportations de bois et de papier ont, quant à elle, augmenté de 14,5 % (8 % de l’ensemble).

Soutien public

Inversement, les exportations d’équipements mécaniques ont poursuivi leur chute (de 4,7 % par rapport à l’an dernier), avec un volume 8,3 milliards de dollars (18,3 % de l’ensemble des exportations non primaires et 6 % du volume total). C’est entre janvier et avril que leur baisse a été la plus significative (8,4 %), jusqu’à 6,4 milliards de dollars.

Le RETS précise toutefois que les exportations de machines de génie civil ont connu, entre janvier et mai 2017, une hausse de 18,6 %. La catégorie comprend les équipements destinés aux réacteurs nucléaires (64,4 % d’augmentation, jusqu’à 536 millions de dollars), les véhicules légers (31,6 % d’augmentation, 547 millions de dollars), les lasers et l’équipement optique (+112,6 %, 183 millions de dollars) ainsi que les composants automobiles (+56,3 %, 196 millions de dollars).

Selon le directeur du centre, Petr Fradkov, cette croissance des exportations non primaires et non énergétiques est due à l’intensification du soutien de l’État aux exportations industrielles, et plus particulièrement à l’industrie automobile et à la construction de machines agricoles et ferroviaires.

Sur la même période, le volume total des exportations russes a atteint 137,7 milliards de dollars, soit une hausse de 30,5 % par rapport à 2016, les exportations énergétiques connaissance une hausse de 41,2 % (jusqu’à 87,3 milliards de dollars, dont 27,2 milliards pour les produits raffinés). En cinq mois, les exportations de pétrole ont augmenté de 47,4 %, celles des produits pétroliers de 51,2 % et celles de gaz naturel de 12 %. La part des produits non primaires et non énergétiques dans le volume global des exportations, sur la période, est de 33,1 %.

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Pas de sondages indépendants pour l’élection présidentielle de 2018

Le Centre Levada, l’un des plus grands instituts sociologiques du pays, ne publiera pas de sondages pendant la campagne présidentielle. En cause : son statut d’« agent de l’étranger ».

19 janvier 2018
Culture

L’exposition Soviet Design. Red Wealth au ADAM de Bruxelles

L'exposition Soviet Design. Red Wealth ouvre ses portes le 24 janvier au ADAM (Brussels Design Museum) de Bruxelles. Cette rétrospective d'objets du quotidien et de productions graphiques datant de la période soviétique sera présentée jusqu'au 21 mai 2018.

18 janvier 2018
Culture

Les Fourberies de Scapin au cinéma à Moscou

Les Fourberies de Scapin de la Comédie française sera diffusé dans plusieurs cinémas moscovites le 17 janvier, le 31 janvier et le 6 mars 2018. La pièce de Molière sera sous-titrée en russe.

17 janvier 2018