Hausse des ventes automobiles en Russie : Avtovaz-Renault-Nissan reste leader

Avtovaz-Renault-Nissan a vendu 157 401 voitures depuis début 2017, soit 7,7 % de plus que sur les quatre premiers mois de 2016.


Les ventes automobiles en Russie, qui stagnaient depuis 2014, repartent de plus belle : elles ont augmenté de 6,9 % en avril 2017 par rapport à avril 2016. L’association du business européen (AEB), basée à Moscou, le confirme : la hausse des ventes entamée en mars dernier (+9,4 %) se poursuit. Bilan.

Voitures Parking
Après plusieurs années difficiles, les ventes automobiles en Russie sont de nouveau en hausse en 2017. Crédits : Wikimédia

Entre janvier et avril 2017, 451 945 voitures ont été vendues en Russie au total, selon l’AEB, soit une hausse de 2,6 % par rapport à la même période pour l’année précédente.

« La situation est fragile mais la tendance est très positive », commente Joerg Schreiber, président du comité des fabricants automobiles au sein de l’association.

Les Lada toujours les plus prisées

C’est Avtovaz-Renault-Nissan qui se place en tête du palmarès des fabricants les plus performants. L’Alliance, basée à Togliatti et dirigée par le Français Nicolas Maure, a vendu 157 401 voitures depuis début 2017, soit 7,7 % de plus que sur les quatre premiers mois de 2016. Sa part des ventes est aujourd’hui estimée à 34,8 %, ce qui en fait le leader incontesté du marché russe.

Parmi ses meilleures ventes depuis janvier 2017, ce sont les modèles russes Lada Granta et Lada Vesta qui tiennent le haut du pavé (26 120 et 21 430 véhicules vendus respectivement), suivi par la Renault Duster (12 430 véhicules). En tout, entre janvier et avril 2017, l’Alliance a vendu 87 784 voitures de marque Lada, 37 682  Renault,  22 542 Nissan, 1 857 Infiniti et 7 536 Datsun, indique l’AEB.

Lada Vesta Moscou
La Lada Granta s’est vendue à 26 120 exemplaires depuis janvier 2017. Crédits : Lada

Avtovaz-Renault-Nissan est suivie par le Sud-Coréen Kia, avec 53 313 véhicules vendus entre janvier et avril 2017. Le fabricant contrôle aujourd’hui 11,8 % du marché automobile russe, leur modèle Rio y restant la plus populaire (30 043 ventes entre janvier et avril 2017). L’entreprise sud-coréenne affiche aussi la hausse des ventes la plus spectaculaire, avec + 18,5 % au premier trimestre 2017 par rapport au premier trimestre 2016.

La troisième place du top-3 des fabricants les plus populaires revient à l’allemand Volkswagen. Avec 50 407 véhicules vendus entre janvier et avril 2017, soit 5 % de plus qu’à la même période en 2016, le groupe contrôle aujourd’hui 11,2 % du marché russe.

Les marques bon marché en tête

Mercedes SL 350 Voiture
Les fabricants haut de gamme continuent d’enregistrer des chutes de leurs ventes. Ici une Mercedes SL 350. Crédits : Wikimédia

« On constate que ce sont avant tout les marques bon marché qui se vendent le mieux », observe Alexeï Nazarov, de l’agence de consulting KPMG, pour le quotidien Vedomosti. Les fabricants haut de gamme, à l’inverse, continuent d’enregistrer des chutes de leurs ventes. Ainsi, depuis janvier 2017, les ventes de Mercedes-Benz ont baissé de 12 %, celles de Lexus de 5 %, celles d’Audi de 25 % et celles de Porsche de 24 %.

En outre, 45 % des voitures achetées entre janvier et avril 2017 l’ont été à crédit, selon les données du Bureau national des crédits, citées par Kommer

sant, pour seulement 38 % d’achats de véhicules à crédit sur la même période en 2016. En cause : une augmentation du prix des voitures de 41 % depuis 2014, selon le centre analytique Avtostat. Une voiture est vendue en moyenne 1 400 000 roubles (21 860 euros) en Russie aujourd’hui.

Exporter et diversifier

Voitures Importées Samara Parking
Parking constructeur près de Togliatti. Crédits : Wikimédia

La conjoncture difficile entraîne aussi une baisse des importations : entre janvier et avril 2017, 44 700 voitures ont été importées en Russie, selon le Service fédéral des douanes, soit 15 % de moins que pour la même période de 2016.

En revanche, la Russie a vu augmenter ses exportations dans le secteur : elle a exporté 18 500 voitures depuis janvier 2017, soit 9,5 % de plus que pour la même période sur l’année précédente. Avtovaz-Renault-Nissan reste le principal exportateur de véhicules fabriqués en Russie, avec environ 20 000 voitures envoyées à l’étranger en 2016, dont 6 500 en Union européenne, rapporte son directeur. En 2017, le consortium prévoit d’augmenter ses exportations jusqu’à 30 000, afin de diversifier ses marchés d’écoulement tandis que la situation en Russie reste instable. Les Lada sont déjà très prisées au Kazakhstan, en Allemagne, en Azerbaïdjan, en Biélorussie et en Égypte, précise Avtovaz. L’entreprise compte aujourd’hui conquérir le Liban, l’Amérique latine et la Chine.