Daghestan

Le Daghestan, un territoire touristique ?

La montagne et la mer, la douceur du climat, la culture antique du Caucase, une architecture orientale impressionnante et une riche cuisine locale : ces avantages sont assombris par la triste réputation du Daghestan, considéré comme une des régions les plus dangereuses de Russie. Ce qui n’a pas empêché l’agence fédérale Rostourism, en avril de cette année, de qualifier la république d’alternative touristique possible à la Turquie et à l’Europe. La république montagnarde peut-elle voir se développer un tourisme de masse ? Essayez de taper le mot Daghestan, en lettres latines, dans n’importe quel moteur de recherche sur Internet : vous verrez apparaître des photos de gens armés, et des articles vous parlant de guerre, d’attentats terroristes, etc. Il y a quelques années, Nariman Ramazanov, informaticien, a décidé de remédier à cette situation en créant le site d’information Dagestan.travel, afin de contribuer à former une image positive du Daghestan sur la Toile.« Un jour, des amis étrangers ont voulu venir me rendre visite, mais ce qu’ils ont lu sur le Daghestan sur Internet les a fait changer d’avis. C’est là que j’ai décidé que quelque chose devait changer. Et en 2013 j’ai donc créé ce site, pour que les voyageurs qui s’intéressent à la république puissent trouver les informations dont ils ont besoin », se souvient l’informaticien.Sur les pages du portail, visité par 3 000 personnes durant la saison estivale, Nariman et sa sœur Narguiz décrivent les sites touristiques et les lieux de loisirs du Daghestan, et proposent aussi de petites excursions dans la région.« Un peu après la création de Dagestan.travel, nous avons commencé à recevoir des propositions d’excursions. C’est comme ça que le site est aussi devenu une petite agence de voyages. Mais même si la république attire de plus en plus de touristes, nous ne pouvons pas encore réellement gagner de l’argent avec les excursions. Aujourd’hui, Dagestan.travel, c’est un simple hobby,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

L’amnistie de toutes les peurs

Il y a cinq ans, Vladimir Poutine promettait une amnistie pour les exilés fiscaux rapatriant leurs capitaux en Russie. Le FSB (Services fédéraux de sécurité) a pourtant utilisé la déclaration d’impôt d’un de ces «repentis» dans une affaire pénale.

 

10 octobre 2019

Semaine de quatre jours : 
Les 35 heures à la russe

Ce lundi 30 septembre, le ministère russe du Travail rend son avis sur la réduction de la semaine de travail à quatre jours. Le projet est défendu par le Premier ministre, Dmitri Medvedev, qui avait évoqué l’idée pour la première fois en juin 2019, à la Conférence internationale du travail, à Genève.

 

30 septembre 2019

Vkusvill : Le grand frais venu du froid

En moins de dix ans, les supérettes Vkusvill, spécialisées dans les produits naturels et locaux, se sont imposées dans le secteur russe de la grande distribution. La marque vise désormais le marché mondial.

 

19 septembre 2019