Les logiciels russes : des Kalachnikov 2.0 ?

Les logiciels russes : des Kalachnikov 2.0 ?

Les exportations de logiciels russes ont augmenté de 16 % en 2015, atteignant les 7 milliards de dollars, soit trois fois plus qu’en 2009, où ce montant s’élevait à 2,8 milliards de dollars, selon l’association de producteurs de logiciels Russoft. La vente de logiciels se rapproche ainsi de celle des armes, dont les exportations depuis la Russie représentent près de 17 milliards de dollars par an. « Autrefois, Kalachnikov était la marque russe la plus connue à l’étranger mais, aujourd’hui, c’est à Kaspersky que revient le titre », n’hésitent pas à commenter certains professionnels russes du secteur IT.

Offensive sur tous les fronts

Selon Russoft, plus de 2 000 producteurs russes exportent aujourd’hui des logiciels spécialisés sur les applications mobiles, la sécurité de l’information, les systèmes de navigation et d’information géographique, les systèmes de gestion d’entreprises et la conception de sites internet.Parmi les importateurs, on trouve les États-Unis, le Canada, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, l’Inde, la Chine, ainsi que les pays d’Amérique latine et du Proche-Orient.L’entreprise ABBYY a ainsi annoncé récemment la signature d’un accord avec le géant informatique chinois Huawei, dont les serveurs utiliseront le système russe de traitement de données et de documents ABBYY FlexiCapture.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Maïlis Destrée

Dernières nouvelles de la Russie

Moukhametov et Radaïev : les trolls devenus rois de YouTube

Originaires de Kazan (Tatarstan), Marat Moukhametov et Pavel Radaïev sont à la tête d’un empire numérique qui inonde l’internet russe de vidéos de chats et de conseils pour maigrir. La revue Forbes revient sur leur parcours.

 

17 février 2020

Le club des mamies baby-sitters

Créée en 2016 à Moscou, l'entreprise Mamie pour une heure (« Babouchka na tchas ») offre les services de personnes âgées aux familles à la recherche d’une nounou. Depuis, l’initiative a fait des émules dans d’autres villes du pays.

 

6 février 2020

Coronavirus : la Russie inquiète pour son tourisme

Face à la menace du coronavirus, Moscou a fermé ses frontières avec la Chine avant de suspendre le régime sans visa pour les touristes. Cette décision pourrait priver le pays de 70 à 80 % de visiteurs chinois au premier trimestre 2020.

 

Crédits Image : TASS4 février 2020