Le défi de l’économie positive s’invite à Rostov-sur-le-Don

Rostov-sur-le-Don, dixième plus grande ville de Russie avec plus d’un million d’habitants, ne dispose pas encore du métropolitain. En revanche, elle a accueilli, le 16 juin dernier, le premier Forum de l’économie positive en Russie.

Rostov-sur-le-défi

Comme à son habitude, la Russie va plus vite que la musique ; et si la ville de Rostov-sur-le-Don ne semble pas avoir parachevé sa propre mélodie urbaine, elle a déjà pris la cadence d’un nouveau modèle de développement économique.Un millier de visiteurs, et des dizaines d’entrepreneurs de Russie et de France sont venus participer à la première édition du Forum de l’économie positive à Rostov. À l’origine de cet événement franco-russe, Jean-Emmanuel Afota, ancien directeur financier de Volvo en Russie, confie comment il en est venu à imaginer ce projet : « Je me disais que j’aimerais faire quelque chose de positif en Russie – c’est précisément le mot que j’avais à l’esprit : positif. Je voulais construire un pont entre nos deux pays, qui permettrait de montrer que les Russes sont formidables, et de changer l’image de la Russie en France. »Jean-Emmanuel dit ainsi être tombé par hasard, il y a quelque temps, sur une conférence de Jacques Attali, fondateur du premier Forum de l’économie positive en France, au Havre, en 2012. Jean-Emmanuel s’est intéressé au concept. Au même moment, Jacques Attali publiait un article affirmant que l’Europe ne pouvait pas se passer de la Russie, et réciproquement, et Jean-Emmanuel a saisi l’occasion pour se manifester : « Je lui ai écrit, et nous nous sommes rencontrés. Je lui ai assuré que le Forum serait un succès en Russie. »Après avoir fait venir, en septembre 2014, une délégation russe d’environ 25 personnes au Havre – où une table ronde avait été organisée pour étudier la possibilité de lancer l’économie positive en Russie –, Jean-Emmanuel a rencontré 183 organisations susceptibles de l’aider à monter son projet. L’idée a intéressé Alexeï Shapovalov, un journaliste qui milite depuis une dizaine d’années pour l’entrepreneuriat social en Russie. Ce dernier a fait la promotion du forum dans les pages du quotidien russe Kommersant. Le numéro est tombé entre les mains du banquier Vassily Vissokov, qui a décidé de soutenir le Forum en couvrant 70 % de son budget. La banque Centre Invest, qu’il dirige,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Nina Fasciaux

Dernières nouvelles de la Russie

Jean Malaurie : « Dans ces temps compliqués, il est essentiel que Paris reste unie fraternellement auprès de Moscou »

Jean Malaurie est le premier homme à avoir atteint, le 29 mai 1951, le secteur du Pôle géomagnétique Nord.

 

17 décembre 2015

Germain Derobert : « La Russie est un pays où l’on est en proie à des rencontres qui bouleversent l’existence »

La dernière Grenouille de Nina Fasciaux

 

17 juillet 2015

Catherine Joffroy : « J’ai voulu prendre, à 18 ans, la nationalité soviétique »

"La Russie va surprendre le monde."

 

3 juillet 2015