Razzia russe sur l’acier mondial

Le numéro trois russe de l’acier, MMK, promet d’investir un milliard de dollars dans une nouvelle aciérie américaine et autant pour prendre part au capital de l’australien Fortescue Metals. Quatrième producteur mondial d’acier, la Russie se prépare à jouer un rôle grandissant sur le marché sidérurgique.

Propulsés par une solide demande domestique, des levées de fonds d’envergure en bourse et par les cours élevés du métal, les aciéristes russes partent faire leurs courses à l’international. MMK (Magnitogorski Metallourguitcheski Kombinat) annonce plusieurs très importantes acquisitions à l’international quasi simultanées. Très discret, le multimilliardaire Viktor Rachnikov, qui contrôle 87% de MMK, est sorti hier de sa réserve pour annoncer que l’aciériste investira un milliard de dollars pour une usine qui produira 1,5 millions de tonnes par an de feuilles d’acier destinées à l’industrie automobile.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Emmanuel Grynszpan

Dernières nouvelles de la Russie

Air Liquide inaugure une nouvelle étape de son développement en Russie

Le leader mondial des gaz industriels et médicaux espère que sa nouvelle usine pour l’aciériste Severstal lui ouvrira en grand les portes du marché russe et convaincra les sidérurgistes locaux d’externaliser leur production de gaz.

 

14 septembre 2007

Moscou se filme le nombril

Pour la quatrième fois en trois ans, un film russe triomphe au Festival International du Film de Moscou.

 

19 juillet 2007

Sorry, Babouchka

Dans Grouz 200, Alexeï Balabanov règle son compte au mythe d’une URSS tranquille en 1984 où « c’était mieux », « l’ordre régnait » et où « les gens étaient plus gentils qu’aujourd’hui ».

 

26 juin 2007