L’originalité de Rambler ne garantit pas sa rentabilité

« Pour populariser Yandex, ses directeurs l’ont positionné comme le moteur de recherche le plus performant sur la toile russe, quant à Rambler, il se présente plutôt comme un portail médiatique qui, en plus de la recherche, offre plusieurs services uniques ».


Les locaux de Rambler, immense holding médiatique russe qui comprend un moteur de recherche de sites Internet, plusieurs portails d’information et une chaîne de télévision, occupent tout un étage dans le bâtiment de l’ancienne usine moscovite où Lénine avait fait un de ses fameux discours sur la révolution internationale.

L’originalité de Rambler ne garantit pas sa rentabilité
Pour pouvoir se repérer dans les nombreux bureaux remplis d’ordinateurs puissants, les employés de Rambler ont installé au centre de la section Internet un grand canapé bleu qui est vite devenu leur lieu de rendez-vous préféré. Ce canapé a aussi inspiré à la direction de Rambler l’idée de l’émission interactive Invité chez Rambler qui, selon sa réalisatrice, Irina Okhotchinskaïa, serait un projet « unique non seulement sur la toile russe, mais dans tout l’Internet ».

L’idée en est simple : les personnages connus qui font la une de la presse magazine russe viennent chez Rambler, s’installent sur le canapé bleu et répondent devant une petit caméra web aux questions des internautes. « Ce qui distingue notre émission des ses analogues télévisés, c’est qu’elle reste toujours disponible sur le web et peut être téléchargée de façon illimitée, commente Okhotchinskaïa, en plus, elle est accompagnée d’un forum où chacun peut énoncer son point de vue sur ce qu’il voit ».

« Ce service est un de nos projets originaux qui distingue Rambler des autres annuaires et moteurs de recherche», commente Denis Kalinine, directeur de la section Internet de Rambler. Son concurrent principal sur la toile russe, Yandex, qui réunit également les fonctions d’un moteur de recherche et d’un portail d’information, ne propose pas à ses utilisateurs de version du Canapé bleu. « Pour populariser Yandex, ses directeurs l’ont positionné comme le moteur de recherche le plus performant sur la toile russe, explique Boris Ovtchinnikov, directeur du département analytique J’son & Partners, quant à Rambler, il se présente plutôt comme un portail médiatique qui, en plus de la recherche, offre plusieurs services uniques ».

La stratégie de Yandex s’est révélée la plus efficace : d’après J’son & Partners, 60% des liens vers les sites russes se font par Yandex, et seulement 20 % par Rambler. De leur côté, mail.ru et google.ru ne représentent que 7% des liens chacun. « Aujourd’hui, les internautes russes choisissent leur moteur de recherche plutôt par habitude », prétend Kalinine. Ovtchinnikov partage entièrement son avis : « Il n’y a pas de critères objectifs qui pourraient déterminer quel moteur de recherche est plus efficace. L’utilisateur se laisse plutôt guider par ses préférences esthétiques que par ses qualités techniques ».

Du point de vue de la rentabilité, Yandex aussi garde la palme. En 2005, son chiffre d’affaires a atteint 35,6 M$, tandis que celui de tout le holding médiatique de Rambler n’atteint que 21,5 M$. Pour garantir leur succès, les deux concurrents suivent des stratégies commerciales différentes. « Yandex tire la majeure partie de ses recettes de la publicité contextuelle, c’est-à-dire, de la publication d’annonces payantes qui s’affichent sur le côté gauche de la page pendant la recherche, raconte Ovtchinnikov. Rambler réalise son chiffre d’affaires grâce à l’affichage de bannières des grandes entreprises, producteurs d’événements culturels et sociaux ».

En 2005, Rambler a fait coter ses actions à la bourse de Londres. Depuis l’introduction, la capitalisation de la société a été multipliée par trois et représente aujourd’hui 450 M$. Pourtant, comme l’affirme Ovtchinnikov, « de tous les métiers de Rambler, seul le secteur Internet avec ses portails et services est rentable ». Irina Goffman, présidente de Rambler, reconnaît également que « les autres branches de la société, comme la télévision et le contenu de personnalisation de téléphones mobiles (sonneries, fonds d’écrans..ndlr) restent déficitaires ». En revanche, Kalinine est persuadé que « la réunion de toutes ces activités sous la marque Rambler contribue d’une façon très positive au développement du portail Internet ». « C’est grâce à cela que nous pouvons proposer à nos utilisateurs de nouveaux services interactifs, comme la projection de dessins animés, de compétitions sportives ou encore l’émission interactive le Canapé bleu, sourit-il. L’avenir de l’Internet est dans les technologies audio et visuelles, conclut-il, et nous avançons dans la bonne direction ».

Date de naissance : 1996
Lieu de naissance : Cité scientifique de Poutchino, dans la banlieue de Moscou
Créateurs : savants biologistes Sergueï Lysakov et Dimitri Krioukov
Nombre mensuel de visiteurs de Rambler.ru : 20,8 millions
Effectifs : 300 personnes pour Rambler Media et 150 personnes pour Rambler.ru
Sites de Rambler : www.rambler.ru , www.lenta.ru, www.doktor.ru, www.mama.ru, www.ferra.ru