Café Kreml’

90 articles — dernière publication le 7 mars 2018

Par Marguerite Sacco

Être un tank en Russie

Magnitogorsk, Russie. Un ingénieur de l’Oural dépense 100 000 roubles pour installer sa voiture sur des chenilles de tank. Cette information a beau dater d’il y a deux ans, elle fait toujours son effet, tant elle est emblématique d’une certaine représentation que l’on peut se faire de la Russie.

 

Marguerite Sacco | 11 juillet 2018

L’âme russe grammaticale

Les noms communs ne naissent pas tous libres et égaux devant la grammaire, et sont triés entre « animés » et « inanimés ». À première vue, rien de compliqué, les choses vivantes font partie de la première catégorie, les autres vont dans la seconde. Mais soudain, tout s’est compliqué.

 

Marguerite Sacco | 4 juillet 2018

Métaphysique des poils en Russie

Pierre le Grand, rentrant de son premier voyage en Occident peu avant 1700, exigea que les hommes russes se rasent la barbe : finies, les faces broussailleuses de l’ancien monde ! Faire peau neuve, c’était avant tout faire peau nette. Un oukase parut, et tous durent passer chez le barbier…

 

Marguerite Sacco | 27 juin 2018

Désolé

J’ai lu il y a quelque temps un article de journal russe étonnant : il racontait comment un homme avait parcouru près de 650 kilomètres à pied, d’Omsk à Novossibirsk, un bouquet de pâquerettes à la main. La raison de ce pèlerinage ? Implorer le pardon de son intraitable épouse...

 

Marguerite Sacco | 20 juin 2018

Au pays des chats

J’ai reçu l’autre jour une rédaction étonnante d’un de mes élèves d’origine russe. Il s’agissait d’un dialogue entre plusieurs animaux, qui commençait plutôt normalement, jusqu’à ce que l’un d’entre eux, tue tous les autres. La conclusion suivait, laconique : « Le chat était en fait Satan. » Fin.

 

Marguerite Sacco | 13 juin 2018

Ce nom léger, Pouchkine

Le 6 juin, quinze jours après la Fête de l’écriture et de la culture slaves, la Russie célèbre la Journée de la langue russe. Si la première tombait le jour dédié aux saints Cyrille et Méthode, la seconde correspond à l’anniversaire d’un homme étonnant et chéri des Russes : Pouchkine.

 

Marguerite Sacco | 6 juin 2018

Petite histoire de l’alphabet russe, la suite

L’alphabet russe, pour ceux qui ont lu la chronique de la semaine passée, a donc été créé au IXe siècle pour évangéliser les peuples slaves, à la demande du prince Rostislav de Grande-Moravie. Cet alphabet comportait bien plus de lettres que l’actuel alphabet russe.

 

Marguerite Sacco | 30 mai 2018

Petite histoire de l’alphabet russe

Demain, 24 mai, sera célébrée en Russie et dans d’autres pays slaves la « Journée de l’écriture et de la culture slaves ». La date n’est pas choisie au hasard : elle correspond à la fête des saints Cyrille et Méthode, les pères de l’alphabet « russe »

 

Marguerite Sacco | 23 mai 2018

Ivre, virgule…

Je parlais dans une chronique récente de l’étonnant sens du service client russe ; la visite d’un plombier chez moi est venue s’ajouter à ce bilan. J’avais signalé un problème de lavabo, et c’est alors qu’entra, à vingt-deux heures bien sonnées, sans frapper, un homme chargé d’une petite caisse à outils. C’était mon plombier, ou du moins, ce qu’il en restait.

 

Marguerite Sacco | 16 mai 2018

Top 5 des choses à faire le 9 mai à Moscou

Tous les ans fleurissent des articles sur la « Fête de la Victoire » à Moscou : on se demande à chaque fois ce que les Russes pourront bien faire d’étonnant cette fois-ci. Une année, ce sont les avions qui volent en formation de sorte à écrire « 70 » dans le ciel pour les 70 ans écoulés depuis 1945...

 

Marguerite Sacco | 9 mai 2018

Le pays où le client n’est pas roi

« Qu’est-ce que vous voulez ? » C’est sans doute la question que j’ai le plus entendue. Vous arrivez dans un bureau, une bibliothèque, un magasin, un restaurant : partout, on vous accueille avec cette formule étonnante. L’idée que le client est roi est totalement étrangère aux Russes.

 

Marguerite Sacco | 2 mai 2018

Vladimir(s) Poutine(s)

« Ah, vous parlez russe ? Hé bien, pardon si ça dérange, mais moi, j’aime pas Poutine / j’aime bien Poutine ! » Combien de fois ai-je entendu cette phrase, dans l’une ou l’autre variante ? Suffisamment pour comprendre que, dans l’esprit de nombre de gens, tous les chemins de la Russie mènent à Poutine.

 

Marguerite Sacco | 25 avril 2018

Miaouseph Staline et le bouton rouge

La popularité de Staline en Russie, à l’évolution mystérieuse, ne laisse pas de m’étonner par les formes étonnantes qu’elle prend, et j’en ai notamment fait une expérience étonnante en visitant à Moscou le bunker du « Petit Père des Peuples ».

 

Marguerite Sacco | 18 avril 2018

L’ours, un Russe comme les autres

Quel est donc l’étrange lien qui unit les Russes aux ours ? Pourquoi faut-il que Tatiana, l’héroïne de Pouchkine, croise un ours en rêve ? Que la petite Macha du dessin animé ait pour meilleur ami un ours ? Que l’ours figure sur le blason de Novgorod, Perm, Iaroslavl, Khabarovsk, et j’en passe ?

 

Marguerite Sacco | 4 avril 2018

Gorki, l’ingénieur des âmes rouges

Peu d’écrivains connurent de leur vivant la gloire de Maxime Gorki, dont c’est aujourd’hui le 150e anniversaire : sa ville de naissance, Nijni-Novgorod, fut renommée Gorki lorsqu’il revint s’y installer, et on rebaptisa à son nom des rues et des avenues par dizaines. La tête a dû tourner à Alexis Maximovitch Pechkov, qui choisit plus tard […]

 

Marguerite Sacco | 28 mars 2018

Les contes russes

On a déjà beaucoup écrit sur l’univers étrange dans lequel gravitent des personnages pour le moins surprenant : Baba Yaga, la sorcière qui se déplace dans un mortier et vit dans une maison perchée sur des pattes de poules ; Kochtcheï, le sorcier impossible à tuer...

 

Marguerite Sacco | 21 mars 2018

Comprendre le Russe par le russe

Les intraduisibles ne sont pas toujours des mots « absents » dans une autre langue : il peut s’agir tout simplement d’expressions délicieusement locales, dont on perd les résonnances poétiques ou amusantes en naviguant d’une langue à l’autre.

 

Marguerite Sacco | 14 mars 2018

Aventures timbrées

« La seule poste qui vous sauvera, c’est la poste du peuple. » C’était la première fois que j’entendais parler d’une telle institution, et cet honnête Tatar m’expliqua alors que beaucoup de Russes faisaient passer leurs lettres, colis, et même de l’argent, de particulier à particulier...

 

Marguerite Sacco | 7 mars 2018