Café Kreml’

77 articles — dernière publication le 16 janvier 2019

Par Marguerite Sacco

Notre cousine Russie

Les Russes qui se lancent dans l’apprentissage du français, tout comme les Français du russe, apprennent dès la première leçon que de nombreux mots d’une langue sont à peu près identiques dans l’autre, du fait des emprunts lexicaux effectués au fil du temps...

 

Marguerite Sacco | 22 mai 2019

La famille en Russie

Nous célébrons aujourd’hui la Journée mondiale des Familles, et c’est l’occasion de rappeler que le mot qui la désigne en russe, semia, est apparenté au français d’une drôle de manière : ce terme remonterait à l’indoeuropéen « koimo », désignant l’« endroit clos à l’intérieur duquel dorment les membres du clan », puis le clan lui-même établi en un lieu fixe (et, par extension, la famille).

 

Marguerite Sacco | 15 mai 2019

Les animaux en Russie

Les animaux sont à l’honneur dans nombre de villes de Russie, comme on l’a vu la semaine dernière avec ces monuments aux chats, souris et autres compagnons : les Russes savent se montrer reconnaissants envers les diverses bêtes qui leur rendent service, et faire feu de tout bois avec les qualités des uns et des autres.

 

Marguerite Sacco | 8 mai 2019

Le nez de Gogol et la souris qui tricote

C'est l’un des mots russes dont l’apprentissage m’a donné le plus de fil à retordre, lorsque j’ai commencé à vivre à Moscou, un mot vital pour l’étudiante-touriste que j’étais alors : il s’agit de celui désignant un monument notable, une curiosité, bref quelque chose devant lequel on se prend en photo, et qui se dit en russe : dostoprimetchatielnost.

 

Marguerite Sacco | 30 avril 2019

Le sens de la fête

Les Russes ont le sens des festivités, c’est indéniable ; il y a trois ans, la mort d’un autochtone achevé par sa fête d’anniversaire qui durait depuis… huit jours m’avait rappelé d'autres anecdotes.

 

Marguerite Sacco | 24 avril 2019

Collectionneurs étranges de Russie

J’ai parlé récemment, dans un article sur les jeux étonnants ou morbides des enfants russes, de ce petit garçon qui collectionnait les annonces nécrologiques pour en faire des tickets de rationnement et jouer à l’épicerie ; il s’en est fallu de peu que je n’embraye, alors, sur d’autres collectionneurs loufoques parmi ses compatriotes, car il y en a… Je vais donc pouvoir le faire cette semaine.

 

Marguerite Sacco | 17 avril 2019

Frères et sœurs

Nous célébrons aujourd’hui la Journée mondiale des frères et sœurs, et c’est l’occasion idéale pour se remémorer cette incroyable brève lue un jour dans la presse russe : Région d'Ivanovo. Il se dispute avec sa sœur pour un oreiller, elle l'attaque à la hache.

 

Marguerite Sacco | 10 avril 2019

Histoire ancienne
du cinéma russe

En septembre dernier, j’évoquais dans une chronique la drôle de proposition du député Boris Tchernychev, qui suggérait de punir les actes de délinquance en obligeant leurs auteurs à… regarder du cinéma russe – plus précisément, de mauvais films comiques.

 

Marguerite Sacco | 3 avril 2019

Du servage à Hollywood

Nous célébrons aujourd’hui la Journée Mondiale du Théâtre – et Dieu sait que les Russes aiment le théâtre. Lorsque j’ai commencé mes études de russe, l’un des premiers textes que mon professeur me donna à traduire était une tirade du XIXe siècle sur cet art.

 

Marguerite Sacco | 27 mars 2019

À la guerre comme à la guerre

Récemment, un habitant de la région de Leningrad faisait parler de lui dans les journaux : ayant trouvé un obus lors d'une promenade en forêt, il se mit en tête de le découper à la tronçonneuse. L'objet éclata et le tua sur le coup.

 

Marguerite Sacco | 20 mars 2019

Ah, l’amour…

On dit que les Français sont romantiques : leur capitale a d’ailleurs reçu le nom de « City of love », mais que sait-on de la fameuse « âme russe » amoureuse ? On pense bien sûr, en littérature, à Anna Karénine qui se jeta sous un train par désespoir, ou encore à Sonia qui suivit jusqu’au bagne le héros de Crime et châtiment. Que nous apprend aujourd’hui la presse sur les Russes amoureux jusqu’à la folie ?

 

Marguerite Sacco | 13 mars 2019

Les drôles de jeux des Russes

Alors que je cherchais récemment sur internet des idées de petits jeux pour faire découvrir le russe à des élèves de primaire, Google m’orienta directement sur un article scientifique très pointu ; son contenu n’avait que peu ‒ et même rien ‒ à voir avec l’objet de ma quête, mais son titre alléchant m’obligea à cliquer : « La mort dans les jeux des enfants russes. »

 

Marguerite Sacco | 27 février 2019

Le Grand Pardon

Dans une quinzaine de jours débutera le Carême orthodoxe – non pas un mercredi comme chez les catholiques, mais un lundi, appelé le « Lundi pur » (Чистыйпонедельник). Si ce lundi est « pur », c’est, entre autres raisons, parce que tout le monde s’est demandé pardon la veille, lors du « Dimanche du pardon » (Прощёное воскресенье).

 

Marguerite Sacco | 20 février 2019

Les patates et les Russes

Il y a deux ou trois ans, j’avais été très frappée par un petit article relatant un fait divers terrible et surprenant, survenu à Tcherdyne, près de Perm. Y était racontée la soirée de deux amis, Igor et Mikhaïl, joyeusement passée à boire chez le premier.

 

Marguerite Sacco | 13 février 2019

Veuillez patienter

J’ai lu, à l’automne dernier, qu’un Russe était mort à Oufa, pendant qu’il faisait la queue à un guichet du Centre d’État de gestion du trafic automobile. L’article ne précisait pas depuis combien de temps il attendait. Pourtant, tous ceux qui ont eu à attendre à un guichet en Russie comprendront pourquoi cette question a de l’importance.

 

Marguerite Sacco | 6 février 2019

Bienvenue chez vous

J’ai fait en Russie la drôle d’expérience d’habiter au sein même d’une université, dans l’une des innombrables chambres qui peuplaient des étages tout aussi nombreux, eux-mêmes répartis dans divers corps de bâtiment.

 

Marguerite Sacco | 30 janvier 2019

Record battu

Des chercheurs russes ont récemment déclenché une polémique en France avec une investigation sur notre centenaire nationale, Jeanne Calment : celle-ci n’aurait pas, en réalité, atteint l’âge qu’on lui connaît (122 ans) : elle aurait subtilisé les papiers de sa propre mère afin de ne pas avoir à payer de droits de succession.

 

Marguerite Sacco | 23 janvier 2019

Le mot de l’année

Nous avons vu la semaine dernière le palmarès des prénoms russes de 2018 : la résurgence de l’un ou l’autre, jusqu’ici tombé dans l’oubli, ou la création de nouveaux, est de plus en plus à la mode. Il en va de même pour une liste un peu différente, assez en vogue en France également où elle est prise en charge par Le Robert : celle des « mots de l’année ».

 

Marguerite Sacco | 16 janvier 2019