Musée promis. dans le musée juif et centre de tolérance

Musée promis

Assister à un repas de shabbat, enfiler l’habit du rabbin ou feuilleter la Torah – tout est possible dans le musée juif et centre de tolérance qui ouvrira ses portes à Moscou le 12 novembre. Le Courrier de Russie est parti en éclaireur.dans le musée juif et centre de tolérance« Nous travaillons sur ce projet d’un musée juif depuis bientôt dix ans, explique Boroukh Gorine, en charge du département des relations publiques de la Fédération des communautés juives de Russie. Il s’agit d’une tentative de rassembler l’expérience de nos ancêtres ayant vécu dans l’empire russe. Nous nous sommes intéressés à l’héritage de tous les Juifs de Russie, indépendamment de leurs convictions politiques ou religieuses. Nous avons essayé de répondre à la question : qu’est-ce qu’un Juif russe dans la perspective historique et qu’est-ce qu’il va devenir ? »Le concept du musée a été élaboré par l’agence Ralph Appelbaum Associates (RAA), célèbre notamment pour son projet du musée de la Shoah à Washington.« Nous ne voulions pas plus d’un Disneyland juif que d’un musée traditionnel,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Vera GAUFMAN

Dernières nouvelles de la Russie

Natura Siberica : des cosmétiques sibériens à la conquête de l’Europe

« J’estime qu’avant de se lancer sur le marché d’un pays, il faut en étudier la culture et proposer un produit tenant compte des spécificités nationales. »

 

2 juillet 2015

Alex Yocu : « Je n’ai même pas fini de lire le mode d’emploi de mon appareil photo »

Rencontre avec le photographe russe Alex Yocu

 

4 mars 2015

Gonzague de Pirey : « Nous sommes en Russie pour longtemps »

Saint Gobain : "Nous sommes convaincus du potentiel de ce marché, et nous continuerons donc de nous y développer"

 

3 mars 2015