Belka Records, un label franco-suisse à l’écoute du rock russe

Le jeune label franco-suisse Belka Records se targue de vouloir « faire parvenir le son de l'Est  aux oreilles occidentales ». Par « Est », comprenez Russie. Et qui dit Russie, dit LCDR Radio. Rencontre avec l’un de ses fondateurs, Grégoire Chesnot, et avant-goût de leur première compilation, Russian Tour, sortie fin septembre.A écouter pendant la lectureLe Courrier de Russie : Le rock russe, oui, mais pourquoi ? Grégoire Chesnot : Belka Records, c’est le projet de trois russophiles, deux Français et une Suisse, passionnés de musique. Céline et moi-même vivons à Moscou, Romain, lui, travaille à Paris. Quand tu habites dans un pays étranger, tu t’intéresses à sa culture à travers ses différents aspects.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017