Caucase FM : Ored Recordings, un label à l’écoute des peuples autochtones

Depuis 2013, armé d’un enregistreur audio et d’une paire d’écouteurs, Bulat Khalilov parcourt les montagnes du Caucase à la recherche de musique traditionnelle pour son label Ored Recordings, établi à Naltchik, en Kabardino-Balkarie. Le Courrier de Russie a rencontré ce jeune Tcherkesse de 28 ans, chroniqueur à la radio dans la vie.Sélection musicale pour la lecture de l'article :Le Courrier de Russie : D’où te vient cet intérêt pour la musique traditionnelle ?Bulat Khalilov : Cela s’est fait un peu par hasard, lorsqu’avec mon ami, Timour Kodzokov, lui aussi tcherkesse, nous avons entendu jouer de la musique folklorique tcherkesse [ou circassienne] authentique. C'était en 2010. Ça a été une vraie révélation pour nous, qui écoutions essentiellement, jusque-là, du rock, du métal et de la musique expérimentale. Soudain, nous avons compris que notre culture comportait aussi des choses intéressantes. Et ma rencontre avec Vincent Moon, quelques mois plus tard, n’a fait que me conforter dans cette idée.LCDR : Vincent Moon, le réalisateur français ?B.K. : Je suis tombé un jour sur une annonce postée sur Vkontakte. Une certaine Elena Sahnova, originaire de Voronej, cherchait des personnes motivées pour travailler avec Vincent sur un projet en Russie. Je connaissais son travail depuis quelque temps déjà et j’appréciais son approche, qui consistait à filmer à la fois de grands groupes indie et des musiciens traditionnels du monde entier. J’avais très envie qu’il réalise un film sur notre folklore, car tout ce qui avait été fait jusque-là était horrible : il s’agissait soit de musique pop, soit de sujets non-culturels. Donc, j’ai sauté sur l’occasion et j’ai pu rencontrer Vincent, que j’ai invité ensuite dans le Nord Caucase, en 2011.LCDR : De quel type de projet s’agissait-il ?B.K. : L’idée était de filmer et d’enregistrer des musiques traditionnelles interprétées par des peuples de Russie.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017