Journal d’Ukraine de Prilepine : pour un rétablissement

Après Je viens de Russie (mai 2014) et De gauche, jeune et méchant (septembre 2015), les Éditions de la Différence ont publié en février 2017 un troisième recueil d’articles de Zakhar Prilepine, datant des années 2014 et 2015 : Journal d’Ukraine. De l’autre côté du miroir. Zakhar Prilepine, écrivain originaire de Nijni Novgorod, ancien combattant des forces spéciales en Tchétchénie, membre du parti national-bolchévique de Limonov… Zakhar Prilepine, 41 ans, mari aimant et père de quatre enfants… Zakhar Prilepine, homme et poète, engagé dans le siècle au sens le plus concret de la formule, dans la grande tradition russe des Pouchkine, Lermontov, Tolstoï et autres Dostoïevski…Zakhar Prilepine devait naturellement, impérativement, aller fourrer son nez dans ce que d’aucuns – pas lui, en tout cas – appellent « le conflit ukrainien ». Prilepine fréquentait les terrasses de Kiev et la gauche ukrainienne bien avant le début du mouvement Maïdan, pressentant l’inévitable scission, alertant – hurlant dans le désert – sur les prémices manifestes de la guerre civile à venir. Il a soutenu les insurgés du Donbass dès le début de la révolte contre le nouveau pouvoir de Kiev, récoltant des dons, affrétant des convois d’aide humanitaire, arpentant la région pour témoigner, tenter de faire entendre un autre point de vue sur la situation que celui du monde civilisé autoproclamé.En face de ce dernier – « communauté internationale »,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Sergueï Lavrov : « L’Union européenne n’est pas un partenaire fiable »

Rencontre Macron-Poutine d’août, échange de prisonniers entre Moscou et Kiev, négociations sur le Donbass : le ministre des Affaires étrangères revient, dans un entretien accordé à Kommersant, sur les grands dossiers internationaux de ces dernières semaines.

 

16 octobre 2019

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019