Un roman russe et drôle de Catherine Lovey. une fiction, hyperréaliste certes, mais dont Khodorkovsky n’est que le prétexte.

Un roman russe et drôle de Catherine Lovey

« Il faudra dire la vérité, toute la vérité… ». C’est sur ce pacte de lecture rousseauiste que s’ouvre Un roman russe et drôle de Catherine Lovey. L’auteure, criminologue et journaliste de profession, nous laisse croire à une enquête. L’objet : Mikhaïl Khodorkovsky, l’homme qui fut, en son temps, le plus riche de Russie, roi du pétrole subitement déchu qui s’est vu condamner, en 2005, à huit ans de prison pour fraude fiscale et dont le procès dure encore…

Et pourtant non. Un roman russe et drôle n’est pas un documentaire sur les droits de l’homme bafoués en Russie. Le titre parle de lui-même. Un roman russe et drôle est une fiction, hyperréaliste certes, mais dont Khodorkovsky n’est que le prétexte. Une figure absente qui hante l’imaginaire de Valentine Y…

Un roman russe et drôle de Catherine Lovey. une fiction, hyperréaliste certes, mais dont Khodorkovsky n’est que le prétexte.

Car c’est elle l’héroïne,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Chardavoine

Dernières nouvelles de la Russie

Sashenka

Sashenka a les yeux d’un gris profond, des formes à faire rêver une star de cinéma, et surtout une main de fer. C’est elle l’héroïne éponyme du dernier roman historique de Simon Montefiore.

 

25 juin 2010

La Voie de Bro

Sommes-nous condamnés à être prisonniers d’utopies dangereuses ? C’est la question que pose indirectement Sorokine dans son dernier roman.

 

11 juin 2010

Le canapé rouge

Pour Michèle Lesbre, auteur du roman Le Canapé rouge et finaliste du prix Goncourt 2007, traverser la Russie pendant cinq jours et cinq nuits, ce n’est pas prendre le mythique Transsibérien qui a fait tant fantasmer. C’est un voyage intérieur.

 

28 mai 2010