Red Vaporz : reportage au cœur du street art en Russie

De la vaporz, – « vapeur » dans le jargon du graffiti –, Nicolas et Vasco ont eu le temps d’en renifler, au cours du mois qu’ils ont passé à suivre les meilleurs graffeurs de la scène russe actuelle. De cette expérience, les deux jeunes réalisateurs ont tiré un documentaire – Red Vaporz. A découvrir en avant-première avec Le Courrier de Russie.

Le Courrier de Russie : Qu’est-ce qui vous a poussés à venir en Russie : le graffiti ou le « Grand pays » ?

Vasco : Nous étions à la recherche, avec un troisième acolyte photographe, d’un sujet qui nous motiverait vraiment, et dans un endroit aussi improbable que possible. En étudiant les différentes cultures des grandes villes russes, nous avons remarqué que le street art était en pleine expansion.

Nicolas : Alors, nous nous sommes lancés dans de longues recherches afin de repérer les meilleurs artistes russes, puis nous en avons identifié quinze. Notre périple s’est organisé autour d’eux, d’où le choix des villes : Saint-Pétersbourg, Moscou et Ekaterinbourg.

LCDR : Quel accueil avez-vous reçu de la part des artistes ? […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !