Du koulibiac de poisson et de la pêche en Russie

Du koulibiac de poisson et de la pêche en Russie

À moi, cette passion m’est venue subitement, lorsque j'avais dix ans. Mon père s’est alors empressé d’aller m’acheter un permis de pêche – et nous avons pêché, tous deux, cahin-caha, jusqu’à ce que (un mois plus tard environ) je ne me lasse et change de vocation.Il me reste de ce mois faste où je pêchais de petits poissons – les plaçant dans un seau et les maltraitant quelque peu avant de les rendre à Dame Nature – une sympathie toute relative à l'égard des amateurs de pêche. En Russie, je me disais surtout, face à la quantité de pêcheurs solitaires, et ce même à Moscou, que les femmes ici doivent être sacrément chiantes pour qu’ils s’entêtent à s’isoler ainsi.Mais je revis mon jugement lorsque je constatai que la grande actu de cet été fut précisément la pêche (ou pas) par Vladimir Poutine d’un brochet de 21 kg. Qu’il l’ait pêché ou non n’a d’ailleurs guère d’importance. Ce qui en a en revanche, c’est que le président de toutes les Russies juge (et croyez-moi,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Nina Fasciaux

Dernières nouvelles de la Russie

Jean Malaurie : « Dans ces temps compliqués, il est essentiel que Paris reste unie fraternellement auprès de Moscou »

Jean Malaurie est le premier homme à avoir atteint, le 29 mai 1951, le secteur du Pôle géomagnétique Nord.

 

17 décembre 2015

Germain Derobert : « La Russie est un pays où l’on est en proie à des rencontres qui bouleversent l’existence »

La dernière Grenouille de Nina Fasciaux

 

17 juillet 2015

Catherine Joffroy : « J’ai voulu prendre, à 18 ans, la nationalité soviétique »

"La Russie va surprendre le monde."

 

3 juillet 2015