Baïkal

Baïkal : les mets endémiques

Afin d’illustrer la pureté du lac Baïkal, j’évoque souvent l’expérience : prenez une bouteille d’eau minérale et une bouteille remplie de l’eau du Baïkal, comparez – vous ne verrez pas l’ombre d’une différence, et les deux sont parfaitement potables.Le portail d’information baikal.ru fournit une ribambelle d’informations pour les amoureux de « l’œil bleu de Sibérie ». Les auteurs y expliquent ainsi, dans une série de questions-réponses, que l’eau du lac est délicieuse, pure comme de l’eau de source, malgré la présence pendant plusieurs dizaines d’années de l’usine de cellulose avoisinante – très polluante, et dont Dmitri Medvedev a annoncé la fermeture en juin 2013.Toujours selon baikal.ru,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Nina Fasciaux

Dernières nouvelles de la Russie

Jean Malaurie : « Dans ces temps compliqués, il est essentiel que Paris reste unie fraternellement auprès de Moscou »

Jean Malaurie est le premier homme à avoir atteint, le 29 mai 1951, le secteur du Pôle géomagnétique Nord.

 

17 décembre 2015

Germain Derobert : « La Russie est un pays où l’on est en proie à des rencontres qui bouleversent l’existence »

La dernière Grenouille de Nina Fasciaux

 

17 juillet 2015

Catherine Joffroy : « J’ai voulu prendre, à 18 ans, la nationalité soviétique »

"La Russie va surprendre le monde."

 

3 juillet 2015