Un ver sauve le festival de cinéma

Malgré les polémiques inutiles, le Festival International du Film de Moscou a continué dans son édition 2006 à offrir un riche panorama incluant des révélations importantes pour le cinéma russe. Michael Haneke peut se mordre les doigts d’avoir raté « Le Ver », l’unique film russe de la sélection. On attendait Raoul Ruiz, Bertrand Blier, Istvan Szabo… mais la bonne surprise est venue d’une modeste production russe, Tcherv (le ver).

Avis très subjectif, car le palmarès du festival a complètement ignoré cette dernière perle du cinéma russe. Après deux grands prix consécutifs attribués à des films russes en 2004 Svoi et en 2005 Le cosmos comme pressentiment, le Festival International du Film de Moscou (FIFM) pouvait difficilement récompenser à nouveau un autochtone. A la surprise générale, le Saint George d’or a échu au film  A propos de Sara, premier long métrage du suédois d’origine ougandaise Othman Karim. Averti peu avant la remise des prix par le jury, le réalisateur, qui n’y croyant guère était rentré chez lui,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Emmanuel Grynszpan

Dernières nouvelles de la Russie

Razzia russe sur l’acier mondial

Quatrième producteur mondial d’acier, la Russie se prépare à jouer un rôle grandissant sur le marché sidérurgique.

 

14 septembre 2007

Air Liquide inaugure une nouvelle étape de son développement en Russie

Le leader mondial des gaz industriels et médicaux espère que sa nouvelle usine pour l’aciériste Severstal lui ouvrira en grand les portes du marché russe et convaincra les sidérurgistes locaux d’externaliser leur production de gaz.

 

14 septembre 2007

Moscou se filme le nombril

Pour la quatrième fois en trois ans, un film russe triomphe au Festival International du Film de Moscou.

 

19 juillet 2007