Le Courrier de Russie

D’un jour à l’autre : les manifestations

Il y a encore peu de temps, les manifestations ne faisaient pas partie de la vie quotidienne moscovite. Mais les élections législatives du dimanche 4 décembre ont changé les choses. Les discussions sur l’illégalité du processus de vote et sur les violations dans le dépouillement des voix sont sorties de la toile pour se rendre dans la rue.

Je n’ai pas pu rester à l’écart. Après avoir manqué la manifestation de l’opposition qui a eu lieu le 5 décembre et à laquelle 500 personnes ont été arrêtées, j’ai décidé de joindre le mouvement dès le lendemain afin de voir à quoi ressemblait une manifestation russe.

La démonstration avait pour but de dénoncer encore une fois la fraude pratiquée par les autorités pendant les élections et de protester contre les arrestations des opposants venus la veille revendiquer leur droit de réunion, par ailleurs garanti par la Constitution.

Cette fois, la manifestation n’a pas été autorisée par la mairie de Moscou. En arrivant sur la place Trioumphalanaya avec un peu de retard, je pensais que tout le monde aurait déjà été chassé par la police.

Pourtant, comme je l’ai appris plus tard, nous étions toujours 5000 sur les lieux. […]