Le Courrier de Russie

D’un jour à l’autre: les files d’attente

Voir la société russe en miniature? Ce n’est pas impossible. En fait, c’est une démarche assez simple à accomplir : aller avec ma grand-mère à l’entrée d’une clinique municipale.

Il est sept heures et demie du matin. On se met dans la fille d’attente pour la prise de sang : « Qui est le dernier ? », demande ma grand-mère. Nous n’obtenons pour toute réponse que le regard d’une foule maussade qui se pelotonne avec un air endormi : le vent humide de septembre ne s’est pas fait attendre. Une veste beige se manifeste cependant sans entrain. Nous sommes les douzièmes. Une fois l’ordre de passage établi, on se met de côté pour patienter  trente minutes  de plus: les portes n’ouvrent qu’à huit heures. Pourtant, […]