Le Courrier de Russie

Belle nuit, ô nuit d’amour

Le 23 février, Journée des défenseurs de la patrie, était férié cette année non seulement pour toute la Russie, mais aussi – fait notoire – pour les collaborateurs du journal. C’est que d’habitude, chez nous, les fêtes riment plutôt avec bouclage. Afin de marquer le coup, nous nous sommes retrouvés chez le directeur général qui -sans nul doute jaloux de la réputation des soirées organisées chez moi- avait décidé d’inviter toute l’équipe.

Bien avant la réunion, le DG a ordonné que chacun prépare une intervention musicale. Et on ne dit pas non au patron – surtout quand il possède un piano. Olga -qui a déjà un, […]