Sacré pull

Mon directeur général m’a reproché de ne plus évoquer ses pulls roses dans mes articles. Afin de ne pas subir des baisses de salaire, je vais ici-même mentionner les mots « pull » et « rose » dès que j’en aurai l’occasion. ses pulls roses dans mes articles. Numéro 203 couvertureMon patron, que Dieu bénisse son pull rose, m’a fait une remarque qui semble étrangement être de plus en plus partagée par tout le monde : « Vera est drôle par écrit, mais la réalité est bien plus sinistre ». J’ai bien sûr rejeté ces propos en bloc -comme d’ailleurs presque tout ce qu’il dit- mais en fait le pull rose a raison, pour une fois.Les gens apprécient en général plutôt bien mon humour, notamment lorsque mes remarques sarcastiques ne les concernent pas. Par contre, lorsque c’est le cas, on me reproche instantanément de ne pas me rendre compte de l’impact de mes écrits : « Qu’est-ce que les gens vont penser de moi après votre texte ?!

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Vera GAUFMAN

Dernières nouvelles de la Russie

Natura Siberica : des cosmétiques sibériens à la conquête de l’Europe

« J’estime qu’avant de se lancer sur le marché d’un pays, il faut en étudier la culture et proposer un produit tenant compte des spécificités nationales. »

 

2 juillet 2015

Alex Yocu : « Je n’ai même pas fini de lire le mode d’emploi de mon appareil photo »

Rencontre avec le photographe russe Alex Yocu

 

4 mars 2015

Gonzague de Pirey : « Nous sommes en Russie pour longtemps »

Saint Gobain : "Nous sommes convaincus du potentiel de ce marché, et nous continuerons donc de nous y développer"

 

3 mars 2015