Numéro Le Courrier de Russie 201

Zut alors !

Ces derniers temps mon directeur général, en plus de m'irriter avec ses pulls roses, s'est mis à me faire des remarques sur mon langage. Non, il ne me reproche pas de mal conjuguer le verbe "boire" mais plutôt d’utiliser les mots qui suivent ... "Merde", par exemple.Numéro du Courrier de Russie 201Je dois préciser qu'avant, quand je faisais une faute sur la maquette du journal, j’utilisais toujours le mot russe "blin" (littéralement "crêpe"), grâce à quoi mon ancien collègue Guillaume avait finalement pu retenir son premier mot en russe.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Vera GAUFMAN

Dernières nouvelles de la Russie

Natura Siberica : des cosmétiques sibériens à la conquête de l’Europe

« J’estime qu’avant de se lancer sur le marché d’un pays, il faut en étudier la culture et proposer un produit tenant compte des spécificités nationales. »

 

2 juillet 2015

Alex Yocu : « Je n’ai même pas fini de lire le mode d’emploi de mon appareil photo »

Rencontre avec le photographe russe Alex Yocu

 

4 mars 2015

Gonzague de Pirey : « Nous sommes en Russie pour longtemps »

Saint Gobain : "Nous sommes convaincus du potentiel de ce marché, et nous continuerons donc de nous y développer"

 

3 mars 2015