Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Valaam : l’île de l’âme russe

Valaam
L’île de l’âme russe

Vladimir Smirnov / TASS

Au nord de Saint-Pétersbourg, entre Finlande et Carélie, s’étend le lac Ladoga. Au milieu, l’île de Valaam abrite l’un des plus anciens monastères de Russie, refuge des ermites et des pèlerins las de l’agitation des villes.

Dès la traversée du lac Ladoga, le visiteur est plongé dans l’atmosphère particulière des lieux par la présence de pèlerins sur le bateau. Parmi eux se trouve Larissa, dont l’apparence respire la simplicité, la santé et la piété : des yeux d’un bleu profond, un fichu sur les cheveux, une robe à manches longues, des sandales et des chaussettes légères à fleurs. Une tenue peu surprenante en ce mois d’août, si ce n’est qu’il pleut, que le vent souffle et que la température ne dépasse pas les 11°C. « Et encore, vous n’avez pas vu les moines, dit en souriant cette femme d’une cinquantaine d’années. J’en connais un qui passe tout l’hiver en soutane ! »

Tandis que le bateau se fraie lentement un passage dans les eaux sombres du lac, Larissa cherche à piquer la curiosité de ses interlocuteurs : « Au XIXe siècle, l’écrivain Nikolaï Leskov disait que ces moines étaient des gens dont il faut parler sans se presser et avec réflexion. Pour lui, le monastère de Valaam était l’un des recoins les plus mystérieux de l’âme russe. »

Une île au milieu du lac Ladoga. Photo : Valaam.ru

Cette « forteresse du monachisme russe », pour reprendre l’expression de Nikolaï Leskov, est véritablement un lieu plein de secrets. En abordant l’île, on est immédiatement frappé par la nature morne, sinistre, pleine de faux-semblants : des bois de sapins et de pins qui poussent sur un sol de granit gris, entre des marécages et de petits lacs sombres, sur les rives desquels poussent des mûres des marais. « Ici, la vie est dure, comme le climat », commente Larissa.

Elle raconte qu’après 1945,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter