S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Ballet : le Bolchoï déconfine au soleil

Ballet
Le Bolchoï déconfine au soleil

Le Ballet Carmen Suite sur la scène de l'amphithéâtre de Chersonèse. Photo : Damir Ioussoupov

La troupe du Bolchoï de Moscou est revenue d’une tournée de cinq jours en Crimée. Après quatre mois de repos forcé dû à l’épidémie de Covid-19, elle a fait sa rentrée avec Carmen Suite de Chtchedrine (d’après l’opéra de Bizet), sur le site antique de Chersonèse.

Le spectacle a été donné dans l’amphithéâtre de 1 500 places, datant du IIIe siècle. Un lieu certes majestueux mais n’offrant rien du confort moderne dont sont habitués spectateurs, acteurs, musiciens et danseurs. La douceur du climat criméen a rapidement fait oublier ces désagréments. Il faut dire aussi que les danseurs attendaient avec impatience les retrouvailles avec le public...

Un confinement studieux

Pendant plus de trois mois, d’avril à juillet, la troupe du Bolchoï est restée confinée, chacun chez soi. Les appartements moscovites offrant rarement les dimensions nécessaires à des entraînements de haut niveau (on voit peu de salons de 30 mètres de diagonale dans la capitale russe…), les uns et les autres ont dû composer avec les moyens du bord.

« Dès qu’on nous a renvoyés chez nous – pour un mois, disait-on alors... –, je me suis acheté une barre et j’ai fait poser un tapis de danse spécial.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Anna Gordeïeva

Ballet : les nouvelles étoiles de Saint-Pétersbourg

Les répétitions ont repris au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. Après une saison interrompue par le coronavirus, les amateurs de ballet attendent avec impatience le retour sur les planches de trois danseuses de vingt ans extrêmement prometteuses.

 

3 juillet 2020

Promenades sonores : Moscou plein les oreilles

« Le théâtre commence au vestiaire », disait Konstantin Stanislavski. Aujourd’hui, il va jusque dans la rue, avec l’application Théâtre mobile (MKhT), qui promène le spectateur dans Moscou, guidé par la voix des acteurs, pour lui faire découvrir la face méconnue de la capitale. Alors mettez vos écouteurs, ne regagnez pas votre place et surtout, n’éteignez pas votre portable : le spectacle va commencer !

 

14 août 2019