S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

« Le Grand Égalisateur »

« Le Grand Égalisateur »

Pour oublier, ne serait-ce qu’un temps, le flot des mauvaises nouvelles qui soulignent encore notre impuissance face à la maladie, pour faire sauter les cadenas que l’on pose actuellement à nos portes et dans nos esprits et, tout simplement, pour ne pas rester seul chacun chez soi, Le Courrier de Russie s’est tourné vers ceux qui invitent au rêve, à l’imagination et à la réflexion : les écrivains. Il s’agit, en  l’occurrence, des écrivains russes contemporains, dont le regard porte bien au-delà des steppes dans lesquelles on aime à les confiner, mais aussi bien au-delà de leur nombril et de celui de la Russie ; des écrivains qui s’inscrivent dans le rythme de l’Histoire. 

Dans le troisième volet de cette série de textes, Anna Kozlova présente l'épidémie actuelle comme une opportunité d'en finir avec un monde hypocrite et injuste.



Texte traduit par Anne Coldefy-Faucard

Quand les gens se demandent, sur les réseaux sociaux, ce qu’il adviendra de notre monde après l’épidémie de coronavirus, ils n’entrevoient que du négatif. On peut les comprendre, d’ailleurs : footballeurs, acteurs et rock-stars sont contaminés comme les autres, en veux-tu, en voilà ! On en est même au point où l’objet de l’adulation universelle, Madonna, après avoir rempli une baignoire de pétales de roses, s’y est plongée pour tourner une vidéo dans laquelle elle qualifiait le Covid-19 de « Grand Égalisateur ». Et d’enseigner à ses ouailles que ce fléau plaçait tout le monde à égalité, que nous étions tous impuissants devant lui.

Le nombre de vues du sermon de la Madone ne l’a cédé – et encore ! – qu’à celui des infos en provenance des hôpitaux de Bergame, dans lesquelles des trafiquants dégourdis avaient réussi – Dieu sait quels dessous de table ils avaient refilés et à qui ! – à insérer des pubs pour des masques médicaux.

En observant tout cela, on ne peut s’empêcher de s’interroger : qu’est-ce que notre monde avait donc de si bien avant le coronavirus ?

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Par Anna Kozlova