S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

Mourir en beauté

Mourir en beauté

Nous venons de passer la triade qui accompagne toujours le début de l’automne : Halloween, la Toussaint et le Jour des défunts. C’est, sans surprise, la période qu’a choisie l’entreprise Yandex Musique pour mener une petite enquête : les Russes aimeraient-ils choisir à l’avance la musique qui accompagnera leurs funérailles, et si oui, laquelle choisiraient-ils ? Le journal Komsomolskaïa pravda rapporte que 66 % des personnes interrogées ont répondu par l’affirmative. Le quasi dernier tiers ne savait guère que répondre, et 4 % seulement souhaitaient une cérémonie silencieuse.

En revanche, la suite est plus grinçante… La musique qui arrive en tête (en réponse à la seconde partie de la question) est Highway to hell d’AC/DC, littéralement « Autoroute pour l’enfer »… Ambiance. La deuxième est elle aussi en anglais : « The show must go on » de Queen,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Marguerite Sacco

Top 10 des bureaux de vote insolites


Volonté de faciliter au maximum la vie des habitants ou porte ouverte à une fraude de masse parfaitement invérifiable ? Les films et photos de bureaux de vote pour le moins étonnants ont fleuri ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Le clou du spectacle a bien sûr été le résident russe de la Station spatiale internationale, devenu le premier homme à voter depuis l’espace.

 

8 juillet 2020

Comment gagner un appartement sibérien et se procurer un tank

La star des journaux russes cette semaine est incontestablement la Constitution. Sa réforme très discutée et le fameux référendum lancé dimanche dernier ont autant fait couler d’encre qu’ils ont été à l’origine de moments quelque peu lunaires ou gênants. Une Russe résidant en Israël s’est par exemple débrouillée pour voter trois fois à distance.

 

1 juillet 2020

Quand le coronavirus finit par nous rattraper

Les informations tournant de près ou de loin autour du coronavirus semblent fonctionner par vagues, comme la CoViD elle-même, et se font oublier aussi rapidement qu’elles resurgissent. Ce début de chronique voit la possibilité de les éclipser avec une petite brève de presse tout droit arrivée de la Russie maritime orientale.

 

24 juin 2020