fbpx

Jean Sauvage, ou comment sont nées les relations diplomatiques franco-russes

Il y a un peu plus de 430 ans, en octobre 1586, au terme d’un voyage de plus de quatre mois, Jean Sauvage, rentre chez lui, à Dieppe. Il est le premier Français à avoir découvert Moscou.

« Si vous voulez entreprendre le voyage de la Moscovie par le Nord, à savoir par Saint-Michel-Archange, il faut partir à la fin du mois de mai ou à la mi-juin au plus tard. » Ainsi commence le Voyage de Jean Sauvage en Moscovie, premier témoignage de l’histoire d’une présence française en Russie. Le conseil est destiné à d’éventuels marchands français qui chercheraient à rejoindre Moscou par Arkhangelsk et la mer Blanche. Tel est, en effet, le but de ce premier voyage d’un Français en Russie : se frayer un chemin au milieu des glaces afin d’établir le contact avec un peuple et une contrée si éloignés qu’on en ignore à peu près tout.

Jusqu’au milieu du XVIe siècle, l’Europe de l’Ouest n’a qu’une idée très vague de la « Moscovie ». Sur les cartes, si une « Magna Tartaria » ou « Grande Tartarie » s’étend bien à l’est de la Pologne, ses contours sont tracés de manière fantaisiste, d’après de rares témoignages remontant à plusieurs siècles. Cependant, le tsarat de Moscou va soudain entrer dans la vie politique et économique européenne par un heureux hasard.

Cap à l’Est

En 1553, un capitaine anglais, Richard Chancellor, pense pouvoir rejoindre la Chine en contournant le Vieux Continent par le nord. Face aux conditions de navigation extrêmes en mer Blanche, il décide d’accoster sur une terre inconnue. La population locale le conduit en traîneau jusqu’à Moscou. Le tsar Ivan IV (le Terrible), célèbre pour sa cruauté, voit tout de suite le bénéfice à tirer de l’événement. La Russie ne dispose alors d’aucun port, et ses armées n’arrivent pas à percer jusqu’à la Baltique. Pourquoi ne pas ouvrir une route commerciale passant par la mer Blanche ? […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Ivan Davydov

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Depardieu, Seagal, Monson : ces stars étrangères qui ont choisi la Russie

Après Gérard Depardieu en 2013, l’acteur américain Steven Seagal et le lutteur Jeff Monson sont les dernières recrues du Kremlin. Mais contrairement à l’acteur français, leur rôle pourrait aller au-delà de la simple opération de communication.

15 octobre 2018

Vous êtes actuellement hors ligne