S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

Russie, sex and sun

Russie, sex and sun

Crédits Image : Vladimir Volegov

Crédits image principale : Vladimir Volegov

L’été arrive, annonciateur de soleil, de langueurs, de passions-passades. Pourquoi la Russie en serait-elle exclue ?

Du côté de Sotchi, mer et palmiers sont garantis. Et si l’on veut quelque de chose de moins convenu, il y a le Kamtchatka, dont le climat est classé « méditerranéen » par tous les manuels de géographie. On peut s’y adonner à d’innombrables activités touristiques et sportives, tandis que les plus langoureux se laisseront tenter par la publicité locale qui promet « Plage et détente ».Mais, le sexe dans tout ça ? Il me semble être en filigrane dans ce qui vient d’être dit. Les plus accrocs, en outre, n’auront que l’embarras du choix : en live ou dans la littérature contemporaine, sans parler de l’internet X ‒ il y a tout, en Russie ! Là, toutefois, n’est pas mon propos. Je veux parler ici de la littérature russe classique.

Où l’été est avant tout soleil et gourmandise

Nous commencerons en douceur par un séjour à la campagne, dans le domaine où Oblomov, héros du roman éponyme d’Ivan Gontcharov, a passé son enfance et qui demeure dans ses rêves comme un éternel été :« Où sommes-nous ? Dans quel coin béni de la terre le rêve d’Oblomov nous a-t-il transportés ? … Certes, nous n’y voyons ni mer, ni hautes montagnes, ni rochers et abîmes, ni forêts profondes, rien de grandiose, de sauvage ou de sombre. Et d’ailleurs qu’a-t-on besoin du sauvage et du grandiose ?

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Par Anne Coldefy-Faucard

Vert : les légendes de la forêt sombre

Le vert est, bien sûr, en Russie comme dans de nombreux autres pays, le symbole de la nature, du printemps, du renouveau, de la jeunesse. Mais qu’on ne nous fasse pas dire ce que nous ne disons pas : le vert russe n’est que secondairement l’emblème des écolos, et il n’a rien à voir avec celui de l’islam. Le vert russe est avant tout marqué au coin de l’ambiguïté.

 

10 juillet 2020

L’art du déboulonnage


Le déboulonnage est à la pointe de la mode occidentale : à bas les Colbert, les De Gaulle, les Confédérés ! À bas, en Europe de l’Est, les monuments en hommage aux soldats soviétiques de la Seconde Guerre mondiale ! De ce point de vue, bizarrement, c’est le calme plat en Russie. Le pays a pourtant une riche expérience en matière de boulonnage/déboulonnage.

 

26 juin 2020

Lune russe au Spitzberg

Il y a cent ans, le 9 février 1920, était signé le traité international de Svalbard, octroyant le Spitzberg et son archipel au royaume de Norvège. Les Russes, encore aux prises avec leur révolution, se sentent alors dépossédés de l'un de ces grands espaces de glace qui, depuis toujours, peuplent leur imaginaire et leur littérature.

 

8 juin 2020