L’« Espace des passions » de Vladimir Yankilevsky

Le Musée d’art contemporain de Moscou (MMOMA) a inauguré au début du mois de mars une grande rétrospective personnelle du peintre avant-gardiste et non-conformiste russe Vladimir Yankilevsky. L’artiste est décédé à Paris, le 4 janvier dernier, alors qu’il suivait de près la préparation de cette exposition, dédiée à son quatre-vingtième anniversaire, et intitulée : Vladimir Yankilevsky. Mystery of Being (« Le mystère de l’Être »).

L’être et l’univers

Vladimir Yankilevsky disait de son travail qu’il constituait, depuis son enfance et ses tout premiers dessins, une sorte de « corpus monolithique », traversé par « un ressenti universel unique », indépendant des contingences artistiques et politiques.Mystery of Being rassemble plus de deux cents pièces issues de collections nationales et privées de Russie et de l’étranger, y compris celle des descendants de l’artiste.
Les questionnements et les expérimentations plastiques du peintre allaient à l’encontre de la panoplie de clichés de l’art officiel soviétique et socialiste
Le titre, précisent les concepteurs, reflète le thème central de l’œuvre de Yankilevsky : « la recherche des fondements existentiels du monde et, en même temps, l’impossibilité d’en percer totalement le secret ».

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Roman Zalotoukha

Dernières nouvelles de la Russie

Le TLF, une histoire franco-russe

Fondé en 1939, le Théâtre de la langue française (TLF) de Moscou fête cette année ses 80 ans d’existence. Encore aujourd’hui, il reste une des rares scènes à proposer des spectacles en français.

 

7 mars 2019

Igor Boutman :
« En Russie, le jazz est en pleine expansion »

En novembre, le saxophoniste de jazz russe Igor Boutman a donné pas moins de trois concerts à Moscou. Un événement en soi, quand on sait combien l’agenda des tournées de cet artiste de renommée mondiale est chargé…

 

Crédits Image : RIAN30 novembre 2018

Robert Falk : une vie en exposition

Du 15 septembre au 9 décembre 2018, le musée de la Nouvelle-Jérusalem, dans la région de Moscou, organise une exposition consacrée au peintre russe Robert Falk, mort il y a soixante ans. Les 57 toiles et esquisses présentées dévoilent, pour reprendre le titre de l’exposition, « les facettes d’un artiste » à la vie tumultueuse.

 

2 novembre 2018