Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Moscou dévore les livres

Moscou dévore les livres

Pour la troisième année consécutive, à l’occasion du Festival du livre russe, la place Rouge s’est transformée quatre jours durant, du 3 au 6 juin, en une libraire géante à ciel ouvert. Un événement devenu incontournable pour les Moscovites mordus de lecture, mais aussi de nombreux éditeurs venus des quatre coins de Russie. Reportage. Malgré la météo fraîche et capricieuse de ce début juin, les Moscovites sont venus en nombre fouler le pavé de la plus célèbre place de Russie. En quatre jours, plus de 200 000 personnes se sont pressées le long des stands et rayons des douze pavillons du festival, dédiés chacun à un genre littéraire – de la littérature russe et étrangère aux livres pour enfants, en passant par les ouvrages sur les régions russes, de Moscou au Kamtchatka. Zoya, 79 ans, qui visite le festival pour la première fois, se promet de ne manquer aucune des prochaines éditions. « J’avais entendu dire beaucoup de bien de cet événement, mais en vrai, c’est encore mieux que ce que j’imaginais ! », lance la vieille dame, emballée par la quantité de livres exposés et d’écrivains à rencontrer. Lors de ces journées, les Moscovites ont pu assister à pas moins de 500 événements et rencontrer des écrivains comme Evgueni Vodolazkine,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Ces Russes qui spéculent sur les cryptomonnaies

Malgré la récente chute du bitcoin, l’engouement pour les monnaies numériques ne faiblit pas en Russie. Pour la première fois, un groupe d’investisseurs vient d’acheter une centrale électrique en Sibérie pour le minage.

 

24 janvier 2018