fbpx
Shamray Basse Guitare

Shamray, la guitare du grand pays

Digne héritière de la guitare électrique made in USSR, la marque Shamray continue, depuis près de 20 ans, à faire perdurer la tradition malgré les invasions étrangères successives. Le Courrier de Russie s’est rendu dans sa lutherie, à Moscou.

Un long couloir froid. Puis une porte, semblable aux centaines d’autres qu’abrite l’ancien bâtiment de la centrale électrique Elektrozavodskaïa, à Moscou, devenue, ces dernières années, une pépinière de petites entreprises en tous genres.

Derrière la porte, une dizaine d’hommes travaillent les contours de jeunes demoiselles, dans d’étroits boxes, occupant en pagaille le peu d’espace de l’atelier. Allongées sous ces doigts affairés, ces guitares et basses électriques ont l’air tranquilles, reposées. Elles sont chez elles. Et elles sont partout. Ici, la Guitare est maîtresse des lieux. Suspendue au milieu de l’atelier ou le long des murs, au-dessus de la tête des luthiers, elle veille au bon déroulement des opérations de naissance, gommage, chirurgie et lifting.

« Nous aimons travailler au milieu de ces guitares, c’est la raison même de notre présence ici. Nous les réparons, les choisissons, les chouchoutons… », explique Sergueï, 30 ans, luthier-musicien passionné, occupé à peaufiner la peinture d’une basse.

Près de lui, soigneusement rangées, une série de guitares attendent patiemment leur tour. Certaines, au design farfelu, sont signées Shamray, d’autres, plus classiques, portent l’écusson de grandes familles américaines ou japonaises. Il y a encore quelques années, la marque russe aurait orné la quasi-totalité des modèles de son atelier. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Connexion

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Pavel Groudinine, le candidat joker du Parti communiste russe

Contre toute attente, le candidat du Parti communiste de Russie (KPRF) à l’élection présidentielle de 2018 ne sera pas le dinosaure Guennadi Ziouganov mais un petit nouveau – ou presque – Pavel Groudinine. Guennadi Ziouganov, 73 ans, est le patron du Parti communiste russe. À sa tête depuis 1993, il s’est présenté à toutes les […] 

26 décembre 2017
Politique

Affaire Oulioukaïev : une condamnation pour l’exemple ?

Au terme d’un an de procédure et quatre mois de procès, la justice russe a condamné à huit ans d’emprisonnement ferme l’ex-ministre de l’économie, Alexeï Oulioukaïev, accusé de corruption à grande échelle. Retour sur l’affaire de l’année. Alexeï Oulioukaïev, 61 ans, est le responsable gouvernemental le plus haut placé arrêté et traduit devant la justice […] 

19 décembre 2017
Société

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

Depuis le 29 novembre, après plusieurs années de débats houleux, l’enseignement de la langue tatare n’est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Le Conseil d’État de la république, sous la pression de Moscou, a tranché : il devient facultatif, à raison de deux heures de cours par semaine. Ekaterina Khodjaeva, sociologue et auteur de nombreux […] 

30 novembre 2017