fbpx

Les Femmes de Lazare

Les éditions Les Escales ont publié en 2014 la traduction, par Bernard Kreise, du roman de Marina Stepnova Les Femmes de Lazare. Un chef-d’œuvre. Les Femmes de Lazare, de Marina Stepnova, c’est une fresque historique… Non, une saga familiale. Quoique… peut-être un roman d’amour, celui du grand A… Le roman de Marina Stepnova est tout cela à la fois. C’est un roman russe – c’est-à-dire universel. Un roman de la Russie comme espace où tout est à son comble, comme miroir grossissant du réel où s’affrontent et s’embrassent, aussi chaotiquement qu’harmonieusement, tous les extrêmes : spatiaux, temporels, humains…Les Femmes de Lazare, c’est d’abord une ruse – l’histoire d’un personnage central sans qui rien n’existe mais qui existe peut-être moins que tous les autres, qui n’a pas de chair, ou si peu. Lazare Lindt, c’est l’archétype du génie – mathématique, forcément. C’est un petit Juif ukrainien pouilleux, réchappé du grand broyeur de la misère pour incarner la pensée vive, brillante – et cynique, et amorale. C’est aussi l’histoire d’une Union soviétique qui se dessine en filigrane, comme une rumeur de fond, naturellement – comme toujours la grande Histoire traverse les petites existences.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Société

Mezen : un village
au chevet de son hôpital

À Mezen, petite ville du Grand Nord russe, les retraités se sont organisés pour financer la rénovation de l’hôpital municipal. Un reportage du magazine Ogoniok.

 

12 avril 2019
International

Nikolaï Patrouchev : « Les sanctions occidentales nous stimulent »

Nikolaï Patrouchev est le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie. Dans l'une de ses rares interviews, accordée au journal Izvestia, il expose le point de vue de Moscou sur une série de grandes questions internationales.

 

8 avril 2019
International

Damanski
Le souvenir russo-chinois à ne pas réveiller

Il y a un demi-siècle, en mars 1969, l’île Damanski (dans la région du Primorié) était le théâtre d’un conflit armé entre l’URSS et la Chine. Ce litige frontalier a redessiné en profondeur les grandes alliances internationales, notamment en engageant un rapprochement entre la Chine et les États-Unis.

 

25 mars 2019