|  
37K Abonnés
  |   |  
centre pompidou paris

« KOLLEKTSIA ! » : l’art contemporain russe à l’honneur au centre Pompidou

À partir du 14 septembre 2016, le centre Pompidou à Paris exposera, dans le cadre de l’année franco-russe du tourisme culturel, une collection d’œuvres soviétiques et russes des années 1950 à 2000, offertes par un riche donateur russe.

Centre Pompidou Paris
Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou à Paris. Crédits : Pixabay

La collection compte 250 œuvres de 65 artistes, dont llya Kabakov, Dmitri Prigov, Komar & Melamid, Vladislav Mamyshev-Monroe, Andrei Roiter, Oleg Kulik, Dmitri Gutov et Valery Koshlyakov. Rassemblée par les efforts conjugués de la fondation Vladimir Potanine, un des hommes les plus riches de Russie, de collectionneurs, d’héritiers et d’artistes, elle fait partie des plus vastes collections d’œuvres d’artistes russes présentées à l’étranger.

« Cette collection, qui offre un panorama complet de l’histoire de l’art russe du XXe siècle, permet de dégager avec précision les principales orientations qu’il a prises en URSS et en Russie, à une époque de changements historiques foudroyants : le dégel, la stagnation, la perestroïka, le démembrement de l’URSS et la naissance d’une nouvelle Russie », a commenté Olga Sviblova, directrice du Multimedia Art Museum et commissaire russe de l’exposition, lors de la présentation officielle du projet, le 30 juillet, à Moscou.

Vladimir Yankilevsky Portrait de R. S. 1963
Vladimir Yankilevsky
Portrait de R. S. 1963

Bernard Blistène, directeur du Musée national d’Art moderne, hébergé au centre Pompidou, a pour sa part souligné « un apport crucial pour nos collections, ajoutant : Plusieurs peintres russes ont vécu en France. Mais leurs travaux en notre possession ne couvraient jusque-là que la première moitié du XXe siècle. […] Et aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir cette extraordinaire collection d’avant-garde russe », a-t-il ajouté.

Pour Oksana Oracheva, directrice de la fondation de bienfaisance Vladimir Potanine, cette donation est aussi un « geste symbolique » qui devrait favoriser une représentation « plus pertinente et plus dense » de l’art contemporain russe en France et en Europe, en attirant éventuellement d’autres dons.

Le représentant du président russe pour la collaboration culturelle internationale, Mikhaïl Chvidkoï, s’est enfin félicité qu’en ces temps difficiles « des projets comme celui-ci témoignent d’une confiance mutuelle entre la Russie et la France ».

Pompidou
Pavel Pepperstein
Jeanne d’Arc, 2005

Historiquement, les musées occidentaux possèdent très peu d’art russe. Un des rares exemples est l’autoportrait d’Ivan Aïvazovski, de 1874, exposé dans la collection permanente de la Galerie des Offices en Italie.

Kollektsia !
Du 14 septembre 2016 au 27 mars 2017
Musée – Niveau 4 – centre Pompidou, Paris
14€/11€

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Présidentielle, Occident… l’essentiel de Poutine à Valdaï en 2 minutes

Jeudi 19 octobre, Vladimir Poutine est intervenu lors la session plénière de clôture de la XIVe réunion annuelle du Club de Valdaï.

20 octobre 2017
Société

La plupart des Russes habitent rue Centrale et rêveraient de vivre rue des Abricots

Une majorité de Russes habitent rue Centrale, rue de la Jeunesse ou rue de l’École, affirme le moteur de recherche Yandex.

18 octobre 2017
Économie

Dmitri Medvedev promet de ne pas augmenter la charge fiscale

Le Premier ministre russe a annoncé la reprise économique et promis aux investisseurs que la charge fiscale ne serait pas alourdie.

17 octobre 2017