Bouge ton corps avec Anton Maskeliade

Le musicien Anton Maskeliade ne joue pas – il s'exprime. Chacun de ses gestes est un son, chaque mouvement – un rythme. À 29 ans, ce jeune Moscovite se définit comme l'un des pionniers de la musique assistée par Leap Motion. Le Courrier de Russie a rencontré l'étoile montante de l'électro russe.LCDR Radio recommande Le Courrier de Russie : Lors de tes concerts, on te voit bouger partout, gesticuler, sauter… mais pas beaucoup tapoter sur tes machines. Parle-nous de ta musique.Anton Maskeliade : Je la gère grâce au système Leap Motion, un périphérique connecté à mon ordinateur, qui me permet de traduire mes gestes en sons à partir d'une base de samples préenregistrés et de contrôler les vidéos diffusées en fond. Je jongle avec toute cette matière en la modulant par des mouvements de la main. Chaque combinaison – et donc chaque concert – est ainsi unique.

« Je joue avec une soupe de molécules »

LCDR : Que ressens-tu à jouer « dans l'air », sans instrument entre les mains ?A.M. : C'est difficile à expliquer.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017